Villeneuve-sur-Lot : rénovation du quartier des Cieutat lancée ce lundi

La

0 Shares

La requalification des îlots Gouget et Dijon, de part et d’autre de la rue des Cieutat en cœur de ville de Villeneuve-sur-Lot, entre dans une phase concrète. Depuis ce lundi 18 mars, les opérations débutent en vue de la déconstruction d’un premier bâtiment vétuste situé au 32 de la rue du général Gouget. Pendant trois semaines, les équipes procéderont à la mise en sécurité préalable du chantier. À compter de cette date, des modifications de la circulation seront mises en place. Ainsi, les rues du général Gouget et de Dijon seront fermées à la circulation automobile depuis la rue des Cieutat jusqu’à la rue du Puits-Couleau. Les véhicules roulant du pont vieux en direction du centre-ville seront donc tenus de tourner vers la rue du général Blaniac, celle de la Sous-Préfecture. La pose d’un échafaudage nécessitera également la neutralisation de la rue et de l’impasse Trinchant. La circulation piétonne sera, quant à elle, maintenue. La déconstruction de cet immeuble à étages débutera progressivement à partir du 8 avril prochain, pour une durée de cinq semaines. Dans l’espace ainsi libéré, c’est un jardin urbain qui sera créé ultérieurement, afin d’aérer le bâti très dense et d’offrir un lieu rafraîchissant de nature dans la rue.

Un important projet de mandat

Pour mémoire : porté par l’Agglomération du Grand Villeneuvois et la Ville de Villeneuve-sur-Lot, le programme est piloté par La SEM 47. Il vise notamment l’amélioration des conditions de vie des habitants, la lutte contre le mal-logement, l’embellissement de l’espace urbain avec la création de jardins et la construction d’immeubles neufs mais surtout, plus largement, de proposer une nouvelle vocation à ce quartier ancien qui concentre une population à faibles revenus, de nombreux logements très dégradés, une dévitalisation commerciale et une insécurité qui ont conduit au classement du centre-ville de Villeneuve-sur-Lot en Quartier Prioritaire de la Ville. Cette opération prévue sur une durée de sept ans, comprend notamment une intervention sur quinze immeubles, en partie déjà acquis. Estimée au total à 3,4M€, elle devrait bénéficier de 80% de subventions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =