Fumel : un 61ème Festival de Bonaguil plus humoristique que jamais !

L'enceinte du château de Bonaguil vibrera une nouvelle fois au rythme du théâtre du 1er au 6 août 2024. Le Festival de Bonaguil promet une programmation éclectique qui ne manque pas d'humour.

0 Shares

Maryse Sicot, présidente de l’association du festival et Frédéric Bernhard, directeur artistique, débordaient d’impatience ce lundi, à l’occasion de dévoiler la programmation du prochain Festival de Bonaguil. Un événement culturel si singulier qui se déroule chaque été dans les entrailles du plus célèbre des châteaux lot-et-garonnais. Un rendez-vous qui connaît un bon regain d’intérêt de la part du public depuis la sortie de la crise sanitaire, avec une grande partie des spectacles programmés qui affichent complet. Autant vous dire qu’il ne faudra pas hésiter longtemps avant de se joindre au festival, car cette année, une fois de plus, la programmation est riche. « Nous proposerons essentiellement des pièces basées sur de la comédie, qu’importe le type, classique, burlesque, satirique, historique… « 

Le programme en détail

En ouverture, ce sera « Poiret Serrault – Extraits extra », de François Berléand et Nicolas Briançon (ancien directeur artistique du festival). Une reprise actualisée de ces mythiques sketchs proposée par « deux acteurs complices ». Le lendemain, la journée verra deux spectacles, à savoir « Jongle-moi une histoire », un spectacle interactif et musical conçu principalement pour les enfants et ensuite, Les gros patinent bien », une comédie burlesque primée du Molière du meilleur spectacle en 2022. « Du théâtre comme vous en avez jamais vu », promet le directeur artistique.

Samedi 3 août, on évoquera l’affaire Dreyfus avec « Les Téméraires » qui nous plonge dans le quotidien de Zola et Mélies. A noter qu’une conférence prendra place en amont de la pièce pour faire un rappel du contexte historique de ce spectacle.

Ensuite, vous découvrirez le coup du cœur du Festival : « Coupures », qui met en scène le quotidien d’un maire rural, entre la difficulté de gérer les relations avec ses administrés, comme sa population. « Une satire caustique qui ne tombe pas dans la caricature. » En suivant, le lundi, « Un monde fou », présentera l’unique seul en scène du festival avec Eric Metayer. Des éclats de rire garantis devant cette pièce qui avait notamment gagné le Molière du meilleur seul en scène en 2008. Enfin, le festival se clôturera sur une note musicale. « La Truite » d’Eric Bouvron présente un réjouissant voyage autour du célébrissime thème de Schubert sous une cascade de styles musicaux. Alors, le Festival de Bonaguil n’attend plus que vous.

Renseignements //

Jeudi 1er août, à 21 h 30 « Poiret Serrault – Serrault – Extraits extra ».
Vendredi 2 août, à 18 heures « Jongle-moi une histoire » ; à 21 h 30, « Les gros patinent bien »
Samedi 3 août, à 18 heures, conférence « L’affaire Dreyfus » ; à 21 h 30 « Les Téméraires »
Dimanche 4 août, à 21 h 30 l »Coupures »
Lundi 5 août, à 21 h 30 « Un amour fou »
Mardi 6 août, à 21 h 30 « La truite »

Ouverture des réservations le 1er juillet. À la Maison du festival, 2 place Georges-Escande à Fumel, ou par téléphone au 05 53 75 49 19 ou 09 75 99 45 19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =