Athlétisme : le Lot-et-Garonnais Gabriel Tual champion d’Europe sur 800m

Un exploit qui nous vient tout droit du 47, Gabriel Tual est devenu le premier français champion d'Europe du 800m. Un titre qu'il a acquis d'une main de maître en finale de l'épreuve dimanche soir, de bon augure avant les Jeux.

0 Shares

Lors de ces championnats d’Europe d’athlétisme, Gabriel Tual a, après Cyréna Samba-Mayela sur 100 m haies, et juste quelques minutes après Alice Finot sur le 3000 m steeple, décroché le titre continental sur l’épreuve du 800 mètres. Une belle soirée en somme pour les Français. Le natif de Villeneuve-sur-Lot s’était déjà illustré en demi-finale, lui permettant d’aborder la finale dans le sixième couloir.

La grosse « perf » avant les Jeux

Le départ sonné, Gabriel Tual s’est fait quelque peu oublier dans le peloton avant de s’installer en deuxième position à l’issue des premiers 400m. Plus les mètres défilent, plus il semble clair que la décision finale va se jouer entre le Français et son opposant espagnol. Dans le dernier virage menant à la ligne droite finale, Gabriel Tual durcit la course et gagne chaque mètre en patron. Dans les dernières foulées de la course, il n’y a plus de doute, le vainqueur en toute logique, c’est le Lot-et-Garonnais. « J’ai refait le coup de la demi-finale. C’était la tactique établie avec mon entraîneur Bernard Mossan et Amaury, mon préparateur mental. Je voulais adopter cette tactique, et le plan était parfait, j’ai fait très peu d’erreurs tout du long », commentait-il après la course pour France Télévisions. Ce dernier s’est imposé en 1’44″87, devançant sur le podium l’Espagnol Mohamed Attaoui (1’45″20) et l’Italien Catalin Tecuceanu (1’45″40). Il matérialisait alors la quatrième médaille pour la France depuis le début des championnats. « Enchaîner trois courses en trois jours, c’est compliqué. J’avais les jambes qui commençaient à brûler, mais je suis resté concentré jusqu’au bout. L’expérience commence à parler et je gagne en assurance, J’arrive aussi en forme comparé aux autres années. Une médaille, c’est super important. Je vais vite profiter de ce titre, et me remettre à l’entraînement, car j’aimerais faire descendre mon meilleur chrono, mais l’objectif, c’est Paris. Ce sera difficile car ce seront d’autres gros clients en face. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 6