Villeneuve-sur-Lot : l’ancien hôpital Saint-Cyr connaîtra une reconversion totale

À Villeneuve-sur-Lot, l'ancien site de l'hôpital Saint-Cyr se prépare à une transformation majeure sous l'impulsion de la Ville. Ce projet ambitieux vise à créer un nouveau pôle dédié à la jeunesse, à la formation et à la culture, promettant une revitalisation essentielle pour le territoire.

0 Shares

Jeudi 13 juin au matin, une réunion des plus importantes prenait place à la mairie de Villeneuve-sur-Lot. Elle concernait le projeté de longue date sur la présentation du projet de réhabilitation du site de Saint-Cyr. Un chantier majeur qui était présenté le soir-même à l’ensemble des élus lors du conseil communautaire.

Aux côtés des élus communautaires, Cathy Lévêque et Pascal Mourgues, qui ont mené les premières démarches avec l’aide de l’établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine (EPFNA), le maire de Villeneuve-sur-Lot et président de l’Agglomération du Grand Villeneuvois, Guillaume Lepers, a dévoilé à tous les partenaires sa vision pour l’avenir de ce site : « Il ne s’agit pas de remplir pour dire de remplir une friche laissée en l’état depuis plus de dix ans. C’est un site en plein Quartier Prioritaire de la Ville, à quelques mètres du centre-ville auquel on veut redonner vie. C’est la raison pour laquelle nous voulons travailler sur un lieu dédié à la jeunesse, à la formation et à la culture. »

Cette vie ramenée sur le site de Saint-Cyr devra également profiter à l’économie du cœur de bastide. Il s’agit de ramener des activités et le public captif qui va avec, qui ont disparu depuis le déménagement de l’hôpital de Villeneuve-sur-Lot en périphérie de la ville.

De multiples aménagements

L’objectif de la Ville : faire revivre ce lieu en le transformant en un centre dynamique dédié à la jeunesse, à la formation et à la culture. Les plans ambitieux prévoient de déplacer le campus actuel de Villeneuve-sur-Lot, déjà à l’étroit, vers ce site rénové, et d’y ajouter un amphithéâtre, une médiathèque moderne, ainsi que des logements étudiants, un restaurant collectif aujourd’hui inexistant sur le campus actuel, un pôle recherche… Le site qui comprend déjà l’école d’infirmières, grandirait alors en tant qu’espace où la vie étudiante y est propice. Une aubaine pour la municipalité qui n’a cessé de répéter qu’elle voulait que ses citoyens, mêmes les plus jeunes, se réapproprient le cœur de ville. Ces initiatives ont été accueillies favorablement par l’État et les collectivités locales, qui voient en ce projet un modèle pour le développement régional. En témoigne le conseiller régional Guillaume Moliérac : « Nous regardons de très près ce projet car il répond à notre politique de formation pour la jeunesse et notre volonté de proximité des territoires ruraux en la matière ».

D’ici 2029

Cependant, avant de commencer les travaux, la priorité est de sécuriser le site, sérieusement endommagé par une décennie d’abandon et un incendie survenu en 2021. « Nous avons lancé le processus, mais il reste encore beaucoup à faire », déclare Guillaume Lepers. Ce retour à la vie de Saint-Cyr est également perçu comme un catalyseur potentiel pour l’économie du centre historique de Villeneuve, qui commence déjà à se revitaliser grâce à des événements culturels estivaux dans le parc adjacent.

Lors du dernier Conseil communautaire, un plan détaillé jusqu’en 2029 a été présenté, incluant l’acquisition du site d’ici fin 2025 par l’établissement public foncier. Les négociations avec l’Agence régionale de santé (ARS), actuelle propriétaire, sont en cours pour finaliser cette acquisition complexe. Les travaux commenceront par la sécurisation urgente du bâtiment classé, suivis d’une réhabilitation complète avant une revente progressive par morceaux, visant à assurer l’autofinancement à long terme du projet. En résumé, ce projet ambitieux représente une véritable renaissance pour un lieu chargé d’histoire, promettant un avenir dynamique pour Villeneuve-sur-Lot et tout le Grand Villeneuvois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43 − = 41