Elections législatives : Michel Lauzzana à la poursuite de son siège

Député depuis 2017, Michel Lauzzana tentera de regagner un siège de député à l'Assemblée pour la troisième fois de suite. Le candidat de la majorité présidentielle met en avant sa lutte contre les extrêmes et « leurs programmes destructeurs » pour se porter comme le postulant idéal sur la 1ère circonscription.

0 Shares

« Dès le 1er tour, le 30 juin, les Français devront faire un choix déterminant pour les années à venir : désigner leur prochain premier ministre parmi Gabriel Attal, Jordan Bardella et Jean-Luc Mélenchon », tel est le tableau que pose l’ancien député Michel Lauzzana à l’aube de ces élections législatives anticipées. Un choix qu’il estime déterminant pour l’avenir du pays, invitant ainsi les Français à se mobiliser pour des valeurs républicaines solides et contre les propositions extrémistes.

Proximité et actions concrètes

Depuis le début de son mandat, le candidat de la circonscription Agen-Nérac a fait de la proximité avec ses concitoyens une priorité. Ce dernier met en avant ses échanges réguliers avec les forces vives de son territoire, qu’il s’agisse des élus locaux, des acteurs économiques et agricoles, des professionnels de santé, des commerçants et des artisans… Une présence qui se traduit sur les marchés d’Agen, de Nérac, de Bon-Encontre, du Passage d’Agen et de Lavardac. « Ces échanges s’inscrivent dans la continuité de mon action de proximité et me permettent de présenter nos engagements principaux pour les prochaines années, notamment en matière de pouvoir d’achat », appuie-t-il.

Michel Lauzzana prévoit ainsi une baisse de 200 € sur les factures d’électricité des Français dès cet hiver et une revalorisation des retraites et des salaires pour ceux gagnant entre le SMIC et 2 000 € nets. Pour soutenir les retraités agricoles, il propose un gain de 100 € par mois pour près de la moitié d’entre eux, et pour les familles, une réduction de 15 % des prix des fournitures scolaires pour la rentrée 2024.

Engagé pour l’accès à la santé et la sécurité

La santé et la sécurité sont au cœur des préoccupations de Michel Lauzzana. Pour lutter contre les déserts médicaux, il envisage de doubler le nombre de médecins en formation d’ici 2027. Il propose également la création « d’une offre de mutuelle publique à 1 euro par jour pour les étudiants, les retraités, les indépendants et les demandeurs d’emploi, ainsi que le remboursement intégral des fauteuils roulants, afin de garantir un meilleur accès aux soins pour tous. »

Sur le plan de la sécurité, le candidat promet l’ouverture de trois nouvelles gendarmeries dans le département et l’embauche de 42 personnels de justice au tribunal d’Agen d’ici 2027. Par exemple, l’ajout de nouveaux magistrats et greffiers est prévu pour accélérer le traitement des dossiers et améliorer l’efficacité de la justice locale. Il met aussi un point d’honneur à lutter contre la délinquance des mineurs, un fléau qu’il juge essentiel d’endiguer pour la tranquillité et la sécurité de tous. Il promeut

Outre la santé et la sécurité, Michel Lauzzana, suppléé par Chantal Borderie, met en avant d’autres sujets cruciaux pour son mandat, à savoir l’agriculture locale, la transition écologique. Le candidat Renaissance, enfin, appelle les électeurs à faire un choix de société dès le premier tour de ces élections législatives. « Ensemble, poursuivons le travail pour le développement du Lot-et-Garonne et pour faire triompher les valeurs démocrates et républicaines qui sont le ciment de la France », termine-t-il avec conviction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 4