Economie : les Vignerons de Buzet un peu le sourire avec les Millésimades

L’événement estival annuel de la cave coopérative a débuté samedi 29 juin pour une semaine de festivités. Dans ce contexte de crise, l’engouement populaire fait du bien aux viticulteurs.

0 Shares

Après un premier semestre 2024 particulièrement agité du point de vue de la météo, de la gouvernance et même des finances, les Vignerons de Buzet s’offrent un peu de réconfort avec le lancement des Millésimades. Cette nouvelle édition revêtait une importance particulière au vu contexte et son lancement n’a pas déçu les principaux concernés ! Depuis samedi 29 juin, les amateurs et amatrices de vin se manifestent en nombre aux portes de la cave pour sou- tenir cette opération commerciale qui a lieu chaque début d’été depuis plus de deux décennies. « Il y a la queue le ma- tin à l’ouverture, idem l’après-midi. On sent qu’un bel élan de solidarité est en train de se créer », observe Yannick Ville- neuve, directeur général de la CCI 47 et, par intérim, des Vignerons de Buzet. Par rapport à l’an passé, l’affluence moyenne augmente de 15 à 20% selon les jours. Et ce sans avoir à « massacrer » les prix plus que d’ordinaire, ce qui aurait pu créer un effet d’opportunisme chez certains. « Voir tous ces gens, et en particulier les locaux, venir nous voir et nous soutenir de cette façon nous met vraiment du baume au cœur. L’envie de sauver la cave dépasse le cercle des viticulteurs et des salariés de la cave. C’est tout un territoire qui se sent concerné. Cela montre l’ancrage très important de cette entreprise dans le département. Tout ceci nous pousse à continuer avec encore plus détermination notre combat pour redresser la situation », glisse Nathalie Roussille, présidente du conseil de surveillance.

Le début d’un nouveau chapitre

Aussi bonnes soient-elles, ces Millési- mades ne sauveront pas la cave de Buzet de tous les dangers qui la guettent. C’est cependant le début d’un nouveau cha- pitre d’une histoire qui s’écrit certes dans la douleur mais dont l’issue est loin d’être jouée. La classe politique semble encline à jouer le jeu et apporter une contribution. Et un mouvement commence à s’opérer du côté de la restauration. « La clientèle des restaurants montre un peu plus d’en- train à choisir du Buzet à la carte, confirme Nathalie Roussille. Le secteur de la CHR et des cavistes, un peu délaissé ces dernières années au profit de la grande distribution, va justement faire l’objet d’une attention toute particulière. On va reprendre notre bâton de pèlerin avec des équipes renforcés pour aller parler de notre terroir et de nos savoir-faire. Les viticulteurs seront plus sollicités pour animer cette re- conquête commerciale. Le défi est grand mais on ne baisse pas les bras. Personne ne veut voir les Vignerons de Buzet s’arrêter là ! »

Renseignements //

Les Millésimades 2024 se poursuivent jusqu’au samedi 6 juillet inclus avec des ventes exceptionnelles. Ouverture tous les jours de 9h à 12h30 et 14h à 18h Adresse : 56 avenue des Côtes de Buzet 47160 Buzet-sur-Baïse 05 53 84 74 30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32 − 30 =