Quand les entreprises se paient en abeille… monnaie locale du Lot-et-Garonne

Soucieuses de participer à l'économie de leur territoire, certaines entreprises vont même jusqu'à se rémunérer entre elles en utilisant une monnaie locale. C'est le cas de Positive Effect Consulting, basée à Pont-du-Casse.

0 Shares

Etre payé en Abeille, cela peut vous paraître surprenant, pourtant c’est bel et bien possible. Cette monnaie locale du Lot-et-Garonne est la première de ce type créée en France pour la petite histoire. Elle peut être utilisée par les particuliers chez leurs commerçants du coin ayant rejoint le réseau. Dans le département, près d’une centaine sont recensés. On y retrouve notamment l’association pour la promotion de l’agriculture biologique Agrobio 47 et le Café cantine à Villeneuve-sur-Lot, ou encore la brasserie Au p’tit bonheur et Biocoop à Agen. Un peu plus insolite, le cabinet d’expertise comptable Agde au Passage d’Agen, accepte aussi cette devise. Un premier partenariat vient d’ailleurs se tisser avec une autre entreprise locale, Positive Effect Consulting, installée à Pont-du-Casse depuis trois ans, et spécialisée dans l’accompagnement des dirigeants dans un changement de modèle. Cette dernière a d’ailleurs fait appel à ce cabinet pour cette raison-là. « Depuis toujours, je suis une fervente militante de l’économie locale. Je me suis dit que dès que j’en aurais l’opportunité, je travaillerais avec des entreprises inscrites au sein du réseau de l’Abeille. Cela contribue, à notre petite échelle, à redéfinir l’économie pour qu’elle soit à taille humaine », explique Flore Biron Cercellier, co-fondatrice de Positive Effect Consulting.

L’Abeille passe à la version numérique

Pour Flore et son compagnon Sébastien, l’utilisation de l’Abeille fait sens, puisque les sommes dépensées sont directement réinjectées localement, et ne peuvent circuler qu’entre des enseignes de notre territoire. Déjà utilisateurs de ce moyen de paiement quand ils le peuvent pour leurs achats du quotidien, les co-gérants cassipontins font donc désormais partie de la courte liste des entreprises qui facturent certaines prestations par cette devise. « Pour ceux qui redoutent une double comptabilité, le problème s’envole rapidement puisque 1€ équivaut à 1 Abeille, aucune difficulté de calcul donc. » Autre avantage, contribuer à soutenir des projets solidaires, puisque chaque euro correspondant, mis a disposition de la NEF, une coopérative financière, est utilisé pour financer des initiatives à utilité sociale, écologique ou culturelle. Récemment, l’Abeille s’est offert une seconde jeunesse. Elle est passée en mode numérique il y a un an, rendant son utilisation bien plus simple pour les utilisateurs, qu’ils soient particulier ou professionnels.. « La gestion est très simple, c’est comme un compte en banque classique que l’on alimente. Puis nous pouvons effectuer des virements », ajoute Flore. Autre exemple, l’enseigne Biocoop rémunère certains de ses fournisseurs en Abeille. L’idée, avec la modernisation de cette monnaie, est de faire naître de nouvelles initiatives dans le département, et de continuer à faire grandir le réseau.

Informations : Plus de détails sur l’Abeille et sur les enseignes intégrées au réseau : laruchedesmonnaieslocales.org/abeille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + 5 =