Le marché reste dans la Bastide

Le maire a tranché : le marché de plein-air restera dans le cœur de la Bastide. Une décision qui, il le sait, « ne fera pas que des heureux ».

0 Shares

Le sujet n’était pas à l’ordre du jour de la première séance du Conseil municipal de l’année 2022, mais Guillaume Lepers a souhaité s’emparer de l’épineux sujet de l’emplacement du marché de plein air. Pour rappel, les marchands ambulants avaient fait savoir, de manière parfois virulente, qu’ils n’avaient pas apprécié d’avoir été déplacés en dehors de la Bastide durant les fêtes de fin d’année. Finalement, ils ont jugé que le lieu provisoire où ils avaient été installés, pourrait s’avérer plus stratégique, mais le maire se refusait à l’idée de voir le marché quitter le cœur de Bastide. « Il y a un temps pour la concertation mais le rôle d’un maire est aussi de trancher », disait-il alors lors de ses vœux à la presse. Même son de cloche ce lundi en séance municipale. « Aujourd’hui, notre tissu commercial n’est pas assez solide pour lui enlever une telle source d’attraction, rappelait le premier édile. Ce ne sont pas les deux heures de chiffre d’affaires qui font la différence. Ce qui est important, ce sont ces milliers de personnes qui traversent les rues et passent devant les vitrines. » Bilan des courses : la partie alimentaire du marché continuera de tenir son rang sur la place Lafayette (fruits et légumes) et rue Lakanal alors que le non-alimentaire prendra place sur le parvis Sainte-Catherine. Avec la végétalisation des lieux dont les travaux débutent ce mercredi, les Villeneuvois auront en tout cas de quoi déambuler. Ne reste plus qu’à espérer que la solution contente les marchands concernés. Guillaume Lepers en est conscient, « il n’y avait pas de solution miracle. »  

Brève //

Lionel Feuillas démissionne du Conseil municipal

Membre du groupe d’opposition Villeneuve en Commun, Lionel Feuillas a présenté sa démission au Conseil municipal. « Lionel quitte le département et a donc souhaité démissionner, explique Thomas Bouyssonie, chef de file de l’opposition. Je souhaite rendre hommage à ce militant de la première heure de la cause écologiste. Il a contribué depuis longtemps à éveiller les consciences et sensibiliser les politiques municipales et associatives à cette cause. C’est un citoyen engagé qui est un membre fondateur de notre groupe. Il va manquer à notre ville et notre département. Nous lui souhaitons bon vent. » Lionel Feuillas est remplacé par Dominique Cagnin, intronisé lors de la séance municipale de lundi. Le principal intéressé s’est dit « honoré d’être parmi vous et de siéger parmi les amis de Villeneuve en Commun. Je sais que nous saurons échanger en bonne intelligence et en respect mutuel pour l’intérêt de notre ville. »  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 4 = 5