L’Agglo d’Agen s’engage avec GRDF pour promouvoir le gaz vert

Dans la lutte contre les logements énergivores, un nouveau dispositif vient de naître pour accompagner financièrement les propriétaires, résultat d’un partenariat entre l’Agglomération et GRDF.

0 Shares

« Depuis quelques années déjà, l’Agglomération d’Agen œuvre pour améliorer la consommation énergétique des logements sur son territoire », affirme Bruno Dubos, vice-président en charge du logement et de l’habitat. La sensibilisation auprès des habitants s’accélère, puisque les pouvoirs publics souhaitent que le chauffage au fioul soit supprimé à l’horizon 2030. Un mode de chauffage encore présent dans plus de 4 millions de logements, représentant 10 millions de personnes sur l’ensemble du territoire français. Parmi ces habitations, on estime à 1 million le nombre de maisons raccordables au réseau de gaz naturel. Et c’est pour promouvoir celui-ci que l’Agglo s’est rapprochée de GRDF pour signer une convention de partenariat. « Il est important de pouvoir proposer un service public de proximité et de qualité auprès de nos administrés pour lutter contre les passoires énergétiques et donc le réchauffement climatique, en plus d’améliorer leur pouvoir d’achat », explique-t-il. Passer du fioul au gaz vert avec un équipement neuf, c’est une économie de 30% et des émissions réduites de 95%, de quoi faire réfléchir. Déjà en 2019, un dispositif incitatif avait émergé pour faciliter le remplacement d’une chaudière individuelle à charbon ou fioul, par un équipement dit renouvelable tels que les pompes à chaleur ou les chaudières biomasse.

18 communes concernées pour le lancement

« La transition énergétique est un sujet important pour nos concitoyens. De notre côté, nous nous efforçons de promouvoir le gaz naturel, produit localement et distribué dans nos réseaux. D’autant que le Lot-et-Garonne a un fort potentiel de production », ajoute Arnaud Bousquet, représentant GRDF. Dans les faits, une prime de 400€ est mise en place pour toute demande de raccordement d’un client particulier en maison individuelle, encore chauffé au fioul. Une aide proposée durant un an. La seule condition est liée à la distance de raccordement jusqu’au réseau. De plus, il faut faire partie de l’une des 18 communes éligibles, desservies par l’opérateur (Voir liste ci-dessous). De son côté, la collectivité s’engage à promouvoir le dispositif auprès des habitants, notamment à travers sa plateforme de rénovation énergétique France Rénov, proposant un accueil téléphonique et physique au besoin. « Il s’agit d’un guichet unique à l’échelle de l’agglomération, dont le siège et les techniciens sont installés à Agen. Nous proposons des conseils et un accompagnement des propriétaires pour les orienter vers les aides dont ils peuvent bénéficier », appuie Aurélie Dus, chef du service habitat. Au total, 800 prospects ont déjà été identifiés comme éligibles à cette transition.

La liste des communes éligibles //

Agen, Astaffort, Bajamont, Boé, Bon-Encontre, Brax, Castelculier, Colayrac-Saint-Cirq, Estillac, Foulayronnes, Lafox, Layrac, Le Passage d’Agen, Pont-du-Casse, Roquefort, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Saint-Hilaire-de-Lusignan et Sérignac-sur-Garonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + = 9