Le futur visage du boulevard Georges-Leygues se dessine

Les phases de concertation pour le réaménagement du boulevard Georges-Leygues ont débuté ce lundi lors d’une réunion publique. Quatre scénarios sont à l’étude et les premières expérimentations auront lieu dès la fin du mois.

0 Shares

C’est un moment clé du mandat de Guillaume Lepers qui s’est engagé à l’occasion de la première réunion de concertation sur le réaménagement du boulevard Georges-Leygues, qui s’est tenue ce lundi à l’Hôtel de Ville. « Vous savez que l’attractivité de la ville est une obsession pour moi, disait en préambule le maire de Villeneuve-sur-Lot. Ce boulevard, c’est un engagement fort de ma campagne car je souhaite en faire la vitrine de la ville et de son centre, avec notamment des ambitions fortes en termes de mobilités douces. » Preuve de l’engouement de la population pour ce projet structurant, près d’une centaine de personnes avait répondu à l’appel de la municipalité pour plancher sur les quatre scenarios préparés par l’architecte villeneuvois Jean-Marc Hen, en lien avec l’équipe municipale. « Ce sont des plans qui soumettent différentes idées, détaillait Guillaume Lepers aux participants. Le but est de ressortir le positif et le négatif de chaque schéma pour obtenir le projet parfait. J’ai une idée précise au fond de moi mais nous organisons cette concertation car je ne veux rien imposer. » De son côté, l’architecte a rappelé l’historique de cette artère importante de la cité villeneuvoise. « Les boulevards actuels sont le fruit d’un aménagement dans les années 1960 et 1970, quand la voiture était reine, rappelle Jean-Marc Hen. Il n’y avait que deux ponts et pas de rocade donc il fallait supporter un transit important qui, aujourd’hui, contourne la ville. Nous proposons donc d’en faire une articulation entre bastide et faubourg, qui soit un lieu de fête, de promenade et de stationnement en même temps. »

Une phase de test dès la fin du mois

L’idée est donc de dissuader le trafic dit « de transit » en favorisant les gens qui veulent se garer mais aussi d’augmenter la surface des terrasses des bars et restaurants pour le côté festif ou encore d’en faire un lieu de rencontre avec une voie mixte piétons-vélos, un des plans proposant notamment un vaste espace piétonnier au pied de la Tour de Paris. « Nous voulons aussi créer des îlots de fraicheur avec une plantation d’arbres qui, d’ici 20 à 30 ans, proposeront une ombre majestueuse », poursuit Jean-Marc Hen. De son côté, Guillaume Lepers assume vouloir « provoquer sur certains partis pris. Je tiens à dire que je ne veux pas de l’anti-voiture mais je veux que les gens arrivent à accepter le cœur de ville. » La centaine de participants a ainsi pu faire des retours sur les quatre schémas proposés pour en ressortir les points positifs et négatifs. Si les terrasses, les espaces verts ou les zones mixtes prennent plus ou moins de place en fonction des scénarios, l’enseignement principal reste le passage systématique à 2 x 1 voie sur l’axe principal du boulevard Georges-Leygues contre 2 x 2 actuellement. Du côté des retours des participants, certains commerçants ont pu s’inquiéter du manque de stationnement devant leur boutique alors que les usagers du centre-ville ont apprécié les grands espaces de promenade ou les vastes terrasses. Certains habitants désertant le cœur de ville ont aussi pu faire des remarques riches d’enseignement. Place désormais à la suite et une phase de tests grandeur nature. Du 29 avril au 22 mai, un cinquième scénario, reprenant les meilleurs éléments des quatre premiers schémas, sera mis en place sur le terrain avec quelques éléments urbains et d’espaces verts afin de simuler et délimiter les différentes zones. Une fois les retours obtenus sur cette expérimentation du nouveau plan de circulation, un sixième scénario devrait déboucher sur le début des travaux, espéré pour 2023.

Guillaume Lepers, le maire de Villeneuve-sur-Lot, a présenté aux participants le principe de la concertation et les différents plans d’aménagement du boulevard Georges-Leygues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 6 =