La SEM et l’Ardie, un partenariat made in 47 pour favoriser l’insertion professionnelle

Volontaire pour intégrer dans ses marchés des clauses d’insertion, la Sem 47 s’appuie depuis plusieurs années sur l’Ardie 47, association œuvrant pour faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes éloignées de l’emploi.

0 Shares

C’est en 2009 que la Sem 47 et l’Ardie 47 (Agence de recherche et développement par l’insertion économique) entament une collaboration. « La Sem a été visionnaire et a pris des initiatives assez tôt en intégrant dans ses marchés une part dédiée à l’économie sociale et solidaire », souligne le président Michel Masset. La société, consciente des difficultés auxquelles sont confrontées les personnes en recherche d’emploi et plus particulièrement les chômeurs de longue durée ou en manque de qualifications, a souhaité entamer un travail avec l’Ardie, pour mettre en place, quand cela est possible, des clauses d’insertion sur certains marchés décrochés par l’un des principaux donneurs d’ordres des entreprises du bâtiment et des travaux publics du Lot-et-Garonne. En 2015, les deux structures ont signé leur première convention de partenariat. Depuis, l’histoire continue, en témoigne la nouvelle séance de signature qui s’est déroulée dans les locaux de la Sem 47. « Cette problématique touche tous les publics, et le monde économique en prend conscience désormais, c’est une bonne chose. Il faut dire que pour nous, cette collaboration est facilitatrice pour proposer régulièrement des heures d’insertion », appuie le directeur de la Sem 47 Cyril Galtié.

Des emplois pérennes à la clé

L’objectif est d’impliquer des personnes du territoire qui peuvent être amenées à participer à plusieurs chantiers. La finalité est de leur faire reprendre confiance en les réintégrant dans le milieu professionnel. « Nous nous contactons en amont de chaque marché, pour voir ce que nous pourrions instaurer. Chaque personne est suivie pour s’assurer de sa bonne intégration », ajoute Cyril Galtié. Depuis 2019, date d’effet de la précédente convention, la Sem 47 a réalisé 17 chantiers avec clauses d’insertion, permettant de proposer près de 26 000 heures de travail qui ont bénéficié à 79 personnes. La bonne nouvelle, c’est que ce dispositif a débouché sur plusieurs contrats pérennes… « Plus précisément, cinq CDI, douze CDD et quatre contrats d’intérim. Des chiffres encourageants qui ne peuvent que conforter la Sem et l’Ardie 47 de la nécessité d’un tel partenariat. Une initiative inspirante sur le territoire… « Il y a deux ans, le Département a mis en place ses assises de l’Economie sociale et solidaire pour réunir l’ensemble des acteurs du milieu, tandis que de nouvelles choses vont prochainement voir le jour », appuie Michel Masset, qui est également vice-président du Conseil départemental en charge du développement économique. La collectivité est notamment assistée par l’association Ardie 47 dans le développement de la plateforme Job 47, pour favoriser le retour à l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

83 + = 90