SU Agen : C’est fait pour Antoine Erbani et Malik Hamadache

Le SU Agen a annoncé ce samedi ses deux premières recrues venant renforcer le paquet d'avants version 2022-2023.

0 Shares

Dans la foulée de son succès face à Nevers et de son maintien validé en Pro D2, le SU Agen a dévoilé ce samedi le nom de ses deux premières recrues pour la saison 2022-2023. Nous vous l’annoncions il y a déjà plusieurs semaines et c’est désormais officiel : Antoine Erbani fait son retour au sein du club qui l’a vu grandir. Quatre ans après son départ, le troisième ligne et fils de l’emblématique Dominique Erbani, qui a depuis côtoyé Pau et Biarritz, viendra donc finir sa carrière du côté du Stade Armandie. Âgé de 32 ans, Antoine a joué de 2011 à 2018 au SUA (141 matchs, 12 essais), endossant au passage le rôle de capitaine durant deux ans.

La deuxième recrue vient également renforcer le pack agenais et débarque également de Top 14, plus précisément de Montpellier. C’est avec une solide expérience que Malik Hamadache pose ses valises en Lot-et-Garonne. Le pilier droit remplacera numériquement Dave Ryan, qui prendra sa retraite après le dernier match de championnat et qui a reçu un vibrant hommage d’Armandie, hier soir.

L’expérience d’Hamadache pour la première ligne

Découvert sur le tard par le rugby professionnel, c’est en Fédérale 1 qu’Hamadache a débuté sa carrière : au Stade Phocéen – avec un certain Jonah Lomu -, à Cergy-Pontoise, Dijon puis St-Jean-d’Angély. En 2013, il découvre le Pro D2 avec Albi où il reste trois saisons avant de rejoindre Pau en Top 14 puis Montpellier l’été dernier où il ne parvient pas à se faire sa place. Avec 77 matchs au sein de l’élite au compteur et 85 en Pro D2, c’est un joueur très expérimenté qui vient renforcer le pack agenais.

Le SU Agen a par ailleurs annoncé aujourd’hui la prolongation de deux nouveaux joueurs : Tevita Railevu, l’ailier arrivé au club en 2020 et Zak Farrance, la deuxième ligne anglais recruté cet automne en provenance de Jersey. Ces quatre joueurs seront tous engagés avec le SUA jusqu’en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 + 3 =