Albret Jazz Festival : ça va swinguer pour la deuxième édition !

Après une première à succès, l’Albret Jazz Festival est de retour du 9 au 11 septembre pour une édition très groove. Parmi les artistes, Ben l’Oncle Soul fera notamment le déplacement.

0 Shares

« Nous sommes arrivés au bon moment, les gens avaient besoin de bonnes vibrations ce qui nous permet de tirer un bilan très positif de notre galop d’essai », se réjouit Didier Bergen, organisateur de l’Albret Jazz Festival, qui s’est dévoilé au public l’an dernier. Plus de 3 700 personnes avaient fait le déplacement, aidées par le beau temps. Pour la plus grande surprise de l’organisation qui ne s’attendait pas à un tel accueil, d’autant que le pass sanitaire était encore en vigueur. Du côté des artistes, l’engouement a aussi été général. « Certains ne voulaient pas croire qu’il s’agissait d’une première, ils étaient ravis de l’organisation ! » La deuxième édition a donc rapidement été confirmée, et aura lieu du 9 au 11 septembre prochain. « J’avais la volonté de monter un événement éclectique, pour montrer que le jazz peut être populaire, rassemblant énormément de styles, d’émotions. Certains, qui avaient des a priori, ont été enchantés de ce qu’ils ont vu et entendu », raconte-t-il. Le lieu a sans aucun doute participé à ce succès. C’est dans le sublime parc de La Garenne, qu’ont été installées la scène principale et la scène off, en plus d’un village des saveurs. « C’est la première fois que j’ai la liberté de créer un festival dans un endroit aussi magique, qui donne l’impression d’être dans une clairière. »

Devenir le plus grand des petits festivals

Pour transformer l’essai, et enraciner l’évènement dans le calendrier culturel estival, la programmation se veut éclectique, encore et toujours, mais surtout « très groove et énergique, on en a grand besoin après deux années d’incertitudes ». Promesse tenue avec les premières têtes d’affiche dévoilées il y a quelques jours : Maë Defays en première partie de Ben l’Oncle Soul pour la première soirée, ambiance garantie. Pour la deuxième journée, ce sera au tour des Swing Bones avec Nicolas Gardel de s’emparer de la scène, juste avant Electro Deluxe dont les sept musiciens et trois choristes sauront enflammer le public dans un registre un peu plus électro. Pour la dernière journée, il faudra attendre encore un peu… jusqu’au 17 mai,date de l’ouverture de la billetterie. « Je n’ai pas la prétention de nous comparer à Jazz in Marciac, qui a des décennies d’existence, mais j’espère que l’Albret Jazz Festival deviendra le plus grand des petits festivals », souligne Didier Bergen. Pour améliorer la déambulation, notamment dans le village des saveurs qui avait rencontré un franc succès déjà l’an passé, la mise en place a quelque peu changé. « La scène du festival off sera désormais dos à celle du théâtre de Verdure, tandis que nous allons pousser les murs de l’espace restauration pour augmenter sa capacité d’accueil, où des animations musicales seront proposées à partir de 23h, dès la fin des concerts sur la scène principale. » Objectif, voir les gens danser, faire la fête tout simplement. Une envie générale, très bien cernée par Didier Bergen et dont il s’est emparé pour

Renseignements //

Albret Jazz Festival, du 9 au 11 septembre 2022 au parc royal de la Garenne à Nérac. www.albret-jazz-festival.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

53 + = 57