Une école développe une appli pour les restaurateurs du 47

Le groupe AEN, qui dispense des formations informatiques à Agen, vient de signer un partenariat avec Adrien Pedrazzi, président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de Lot-et-Garonne, pour développer notamment un site internet et une application mobile.

0 Shares

Depuis son lancement en 2020 sur le Campus numérique, le groupe AEN, qui propose de formations numériques pour étudiants et professionnels, porte une attention particulière à favoriser l’intégration de ses apprenants au sein d’entreprises locales. Pour cela, elle a notamment développé plusieurs partenariats avec des acteurs significatifs, pour porter des projets ensemble. Parmi eux, des grands noms tels que Gifi, Méricq, ou Airbus. Récemment, le président Jean-Michel Talavera, a reçu Adrien Pedrazzi, président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de Lot-et-Garonne (Umih 47). Ensemble, ils ont signé une convention de partenariat qui marque le début de belles réalisations, et permettra aux élèves du campus de mettre leur pierre à l’édifice. « Nous sommes la seule école à fonctionner comme ça, c’est notre particularité. L’entreprise, c’est notre ADN. Nous créons avec des professionnels de divers secteurs des projets opérationnels, cela nous permet de former des personnes qui correspondent aux besoins sur le territoire, et de vérifier la pertinence de notre pédagogie, puisque les professionnels sont de véritables partenaires pédagogiques », explique le président du groupe AEN. Cela permet aux étudiants, dès l’obtention de leur diplôme, de s’insérer rapidement dans le monde du travail.

Engagement gagnant-gagnant

Avec l’Umih 47, ce sont de nouvelles portes qui s’ouvrent pour les élèves. « Adrien a confié à nos jeunes des projets très intéressants, c’est une belle preuve de confiance et le début d’une histoire », se réjouit Jean-Michel Talavera. Parmi les souhaits d’Adrien Pedrazzi, figure la refonte des outils de communication de l’Union, un peu vieillissants. « Nous souhaitons créer un site internet moderne, et avons également l’envie de lancer une application mobile qui va être une petite révolution pour nous. Elle permettra de faciliter la vie de nos adhérents et de nos partenaires économiques sur le département. Cela n’existe pas encore au niveau national ! », dévoile-t-il, tout en gardant un peu de secret sur le contenu exact de ces outils… En tout cas, en coulisses, les étoiles montantes du numérique ont déjà commencé à plancher sur le sujet avec lui. « Pourquoi pas, en suivant, envisager le recrutement d’un alternant pour sa mise en place auprès de notre cible », ajoute-t-il. Un projet en appelle donc un autre, preuve d’un véritable engament gagnant-gagnant et d’une collaboration constructive pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

89 − 80 =