Foire d’Agen : Les concerts du jeudi 8 septembre

Au programme de cette première soirée à la Foire d'Agen : le groupe Picadilly et le DJ producteur Lust Lanes

0 Shares

Piccadilly // Concert à 20h30

Biberonnés aux riffs sauvages du rock indie britannique des années 90, les membres du groupe agenais Piccadilly ont de l’énergie à revendre et cela se voit sur scène à chacune de leurs sorties. « On ne peut pas dire que nos concerts soient très calmes », sourit Damien Séré, co-fondateur du groupe. Au total, ils sont cinq (deux guitaristes, un bassiste, un batteur et un chanteur), sont tous des musiciens aguerris passés par d’autres groupes comme Ziljakara, et proposent des reprises de standards signés Arctic Monkeys, Franz Ferdinand, Oasis ou encore Muse. Pour leur show à la Foire, ils prévoient un set d’une bonne heure et demi avec pas moins de 22 titres. « On va commencer en douceur avec quelques chansons acoustiques avant de monter en puissance pour finir sur les chapeaux de roues », prévient Damien. Tout l’été, les cinq compères (Damien Séré, Damien Hernandez, Yoann Bergamini, Vivien Sarrazanas et Thomas Chauvet) ont eu l’occasion de se rôder avec une dizaines de dates dans des bars, des restaurants et diverses fêtes. « On a eu la malchance de former Piccadilly à la fin de l’été 2019, ce qui fait que l’on a rapidement été coupés dans notre élan par la crise sanitaire. Mais maintenant que l’on a occasion de jouer normalement devant un public, on ne va pas bouder notre plaisir. » Salués partout où ils passent, ces rockeurs agenais (à l’exception du bassiste bordelais) ont bien l’intention d’inaugurer les nocturnes de cette Foire 2022 de la meilleure des manières.

Facebook : Piccadilly // Instagram : piccadillymusic // Mail : piccadilly.groupe.47@gmail.com // 06.87.33.52.20

Lust Lanes // DJ set à 22h

Le DJ producteur Geoffrey Sella, a.k.a. Lust Lanes ouvrira le bal des festivités ce jeudi avec un concept musical de machine à remonter le temps. Le musicien basé aujourd’hui sur la côte basque proposera un set composé de ses morceaux préférés allant des années 1970 à nos jours. « Il y aura des artistes qui parleront à tout le monde mais aussi des sons que je souhaite faire redécouvrir, nous confesse-t-il. L’idée est de faire quelque chose que l’on n’a pas l’habitude de voir, le tout avec ma bonne humeur et mon sourire. » Pour les plus connus, il y aura aussi du Marvin Gaye, Prince, Michael Jackson ou encore du Laurent Garnier pour l’électro plus contemporaine. Pour la découverte, Geoffrey a son petit coup de cœur pour Patrick Saint-Eloi : « C’est un guadeloupéen qui fait de l’afro et c’est une véritable star de la zouk antillaise. » Une chose est sûre, Lust Lanes, qui s’est produit à Garorock cet été, veut faire passer un bon moment à tout le monde avec des sons qui groovent et qui donnent irrémédiablement envie de danser.

Instagram : lustylanes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 − 17 =