Les porteurs de projets sociaux récompensés par le Département

Depuis 3 ans, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne est engagé dans une action de soutien au secteur de l’économie sociale et solidaire. Le 2 décembre, des initiatives ont été sélectionnées pour bénéficier d'une aide financière et d'un accompagnement promotionnel.

0 Shares

L’engagement du Lot-et-Garonne répond aux enjeux de développement d’une économie résiliente, qui privilégie le local et les activités dont la production bénéficie directement au territoire. « C’est très important pour nous de faire-valoir une économie locale, ajoute la présidente du Conseil départemental Sophie Borderie. On parle là de valeurs d’humanisme et de ruralité. ». Ce processus s’étend sur des domaines très divers comme la transition énergétique, le numérique, le réemploi de mobilier ou de matériaux, services… Avec plus de 14 000 emplois, le champ de l’ESS (économie sociale et solidaire) représente près de 15 % des effectifs salariés en Lot-et-Garonne. Aussi, de 2020 à 2022, le Conseil départemental a mobilisé une enveloppe de plus de 300 000 € afin de soutenir ce secteur. Ainsi, en trois années, l’appel à projets ESS, c’est : 70 candidats, 29 lauréats et 305 465€ alloués. À travers cette démarche, le Département poursuit la triple ambition de « soutenir et valoriser l’activité des structures de l’ESS, stimuler l’émergence de nouveaux projets en Lot-et-Garonne et encourager la réponse à des besoins des populations du territoire. »

Huit lauréats et de nombreuses idées

Dans le cadre de ce nouvel appel à projets 2022, les candidatures ont été reçues et analysées par un jury composé de conseillers départementaux et de membre de la Chambre Régionale de l’économie sociale et solidaire mardi 18 octobre dernier. Huit lauréats ont été ainsi choisis. « C’était rafraîchissant de voir vos idées et vos projets portés », lançait Christine Gonzato-Roques, vice-présidente en charge du Développement social et de l’insertion, aux différents gagnants présents dans l’hémicycle du conseil Départemental. Parmi eux, l’association En voiture ciné, qui promeut les gestes citoyens et la protection de l’environnement aux publics éloignés de l’offre culturelle. « On se rend dans les écoles avec des vélos équipés de générateurs qui produisent de l’électricité afin d’alimenter un vidéoprojecteur. Avec l’aide des enfants qui se relayent pour pédaler, on diffuse sur ce dernier des courts-métrages sur des thématiques environnementales », témoigne l’une des responsables. Le Département a aussi jeté son dévolu sur des projets de redynamisation des villages et d’insertion sociale au travail. Chacun dispose dorénavant d’un accompagnement pour la valorisation et la promotion de leur projet, notamment à travers les outils de communication du Département. Ils reçoivent également une subvention maximum de 20 000€ pour mener à bien leurs objectifs.

Liste des lauréats //

– L’Association Emmaüs Le Maquis, création d’une communauté Emmaüs paysanne au service de la solidarité et de la biodiversité.

– L’Association la Brigade d’Animation Ludique, mise en place de ludothèques itinérantes.

– L’Association En voiture ciné, mise en place d’un ciné-vélo au sein des écoles primaires afin de sensibiliser aux gestes éco-citoyens.

– Le collectif BOC 47 (Campus numérique 47, SolaR’hythm, Agenux, Alternatiba 47, ADEM Florida) porté par l’Association ADEM Florida, création d’outils numériques locaux).

– La SCIC Quartier Rural en Transition de Lustrac, structuration d’un pôle alimentaire.

– L’Association des « producteurs de la petite ferme », création d’un marché couvert bio et local de vente directe.

-L’Association des Lugues, création d’un café-épicerie.

– L’Association Solincité, création d’un tiers-lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

99 − = 95