Regain Coordination, 10 ans d’accompagnement au service des aidants

Depuis 2000, l’association Regain Coordination met en place en Lot-et-Garonne des solutions adaptées aux besoins des personnes en perte d'autonomie. La structure poursuit aussi un service d'accompagnement pour les aidants familiaux. Une thématique importante pour soulager le quotidien de ces individus trop souvent oubliés.

0 Shares

Proximité sur les territoires, diversité des réponses, prise en compte des aidants et équipes pluridisciplinaires sont au cœur des actions de Regain Coordination. Leurs missions sont principalement orientées vers le maintien à domicile des personnes de plus de 60 ans, des personnes atteintes de troubles neurodégénératifs et plus récemment aux malades chroniques sans limite d’âge. Elles s’appuient sur des valeurs fortes centrées sur le respect de la dignité de la personne. Son ancrage territorial, son expérience et ses partenariats avec des établissements spécialisés en font un acteur départemental majeur.

Un engagement pour les aidants

Cela fait dorénavant dix ans que Regain Coordination a développé son service d’accompagnement pour les aidants, notamment par l’intermédiaire de la Plateforme d’Accompagnement et de Répit Carpe Diem, qui couvre l’Agenais, l’Albret et l’est du Villeneuvois. Un service de nécessité car, aujourd’hui, « Au niveau national, on dénombre entre 8 et 11 millions d’aidants familiaux, c’est-à-dire une personne qui va accompagner de manière régulière un proche ayant des difficultés », précise Stéphane Raïlo, directeur de Regain Coordination. Si ce service tient autant à cœur à ce dernier et Stéphanie Blanc, coordinatrice de la plateforme Carpe Diem, c’est parce qu’ils observent « trop de personnes qui ont le statut d’aidant sans s’en rendre compte. Malheureusement, certains attendent d’être totalement débordés pour demander de l’aide. » Actuellement, le champ d’intervention de la plateforme est en évolution afin d’élargir les services au maximum de personnes. « Historiquement, la plateforme avait été créée en direction des personnes possédant une maladie neuro-évolution, mais maintenant on peut intervenir également pour les personnes ayant un cancer ou une sclérose en plaques », détaille-t-il. Le rayon d’action s’étend donc de la prise d’informations aux groupes de paroles, en passant par des actions basées sur le bien-être. « C’est tout un panel d’aides sans entrer pour autant dans le médical, mais plus dans la relaxation et l’ouverture vers un quotidien plus adéquat. » Aussi, depuis trois ans, sont organisés deux séjours en vacances par, en proposant à des binômes et des couples une évasion dans des endroits chaleureux.

Agir avant qu’il ne soit trop tard

Dans l’offre d’engagement de l’association, un axe fort est développé sur le répit à domicile. C’est un dispositif de suppléance qui a pour objectif de pallier l’absence d’un aidant. « On peut permettre à un aidant d’avoir un moment pour lui, pas forcément de manière régulière, mais ponctuelle », ajoute Stéphanie Blanc. Les structures d’aide à domicile du département mettent alors à disposition leurs salariés sur un temps allant de 2 à 5h. Un temps d’accompagnement à la personne donc, avec une surveillance et des activités. « Le répit à domicile montre l’intérêt d’un temps de répit pour l’aidant. Les aidants ne doivent pas rester seuls et porter tout ce poids sans assistance », termine-t-il. Enfin, si vous vous trouvez dans ce cas où vous êtes simplement à la recherche d’informations, d’une aide ou d’un temps de répit, un numéro d’aide départemental existe : 05 53 68 43 13

Renseignements //

Plateforme de Répit Carpe Diem,

98 Avenue Robert Schuman à Agen

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h

Téléphone : 05 53 68 43 13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 23 = 29