Villeneuve-sur-lot : chez Charlotte, on chine tout en chic

Rue de Casseneuil, Marie-Charlotte Del Rosso a installé une offre qui ne se faisait plus dans la Bastide : celle d'une friperie. Un commerce « chic » où se nichent les bonnes affaires parmi une large sélection d'articles vintage.

0 Shares

« Le vintage ne date pas d’aujourd’hui pour moi. » En effet, Marie-Charlotte est animée par une passion pour les vêtements d’époque. Chiner et trouver la perle rare au cœur des vide-maisons et vide-greniers, c’est son truc. C’est pourquoi, en parallèle de ses activités dans le monde du spectacle burlesque, elle a commencé il y a cinq ans à sillonner les salons du vintage avec une caravane des années 70. Aujourd’hui, c’est toute cette passion qui est retranscrite dans sa propre boutique en plein cœur de Villeneuve-sur-Lot. Bien qu’exerçant à l’origine dans le Gers, c’est dans la bastide du Lot-et-Garonne qu’elle a atterri pour ouvrir son tout premier commerce. Un accomplissement aidé d’un petit coup de pouce du Smavlot (Syndicat mixte pour l’aménagement de la vallée du Lot). « Je suis arrivé dans la région il y a un an pour rejoindre mon compagnon qui a une ferme ici et j’ai parallèlement poursuivi mon projet d’avoir une boutique. C’est grâce à une amie que j’ai entendue parler de l’initiative « Mon incroyable commerce » à Monsempron-Libos et je me suis présentée avec mon projet de friperie », se souvient-elle. Au final, elle remporte plusieurs prix de ce programme d’accélération et de soutien à l’entrepreneuriat local. Chez Charlotte Vintage Shop est ainsi née.

La boutique porteuse de valeurs

Dans un local qu’elle a longuement cherché mais qui se retrouve finalement idéalement placé dans la rue de Casseneuil, Marie-Charlotte a dévoilé le 1er juillet sa « frip’chic ». Cette adepte de la seconde main prône des valeurs d’écologie dans son commerce. Elle-même l’affirmera : « Il faut consommer avec du recyclé. » Enseignes, portants, cabines, tout a été confectionné par Charlotte et son compagnon. « Pour une question d’éthique et d’économie, ce type de magasin est idéal », confirme la gérante qui chine à la pièce. « Tout ce que vous voyez dans la boutique vient de mon œil de passionnée ». En moyenne, comptez 30€ pour une robe, 12€ pour un foulard et 40€ pour un sac d’époque. « On est dans une frip’chic écolo avec une certaine gamme de qualité », assume-t-elle pleinement. « La tranche que je préfère, c’est les années 70 jusqu’à 90, mais il existe aussi quelques pièces plus rares et anciennes ». Certains articles de luxe sont aussi dissimulés dans la boutique, il ne vous reste plus qu’à faire parler votre expérience de chineur pour les débusquer. En plus d’un petit espace brocante, Marie-Charlotte installera prochainement un coin entièrement dédié aux hommes, bien qu’une section jean, homme, femme et enfant existe déjà. Pour admirer les trésors qui regorgent chez Marie-Charlotte, un défilé de mode co-organisé avec la Ville pourrait voir le jour. Ce dernier mettrait en avant les robes vintage de la boutique, en fonction des époques, avec l’aide d’autres commerçants du centre-ville. En clair, l’aventure de Chez Charlotte Vintage Shop ne fait que commencer.

Renseignements //

Chez Charlotte Vintage Shop,

21 Rue de Casseneuil, à Villeneuve-sur-Lot

Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 19h.

Instagram : ChezCharlottevintage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 + = 58