Villeneuvois : la deuxième édition des Automnales se précise

Porté par l'association du « Berceau des Nymphéas », l'événement remet le couvert du 15 au 17 septembre, avec l'ambition d'accueillir encore plus d'artistes notoires et talentueux, pour interpréter des textes remarquables, accompagnés par des musiciens virtuoses.

0 Shares

Fort de son succès l’an passé, les Automnales se dévoileront dans quelques semaines sous un format plus riche : cinq spectacles contre trois l’année dernière et surtout deux villes différentes cette fois-ci. En effet, si les rendez-vous étaient divisés entre la cour de la Commanderie et le jardin des nénuphars au Temple-sur-Lot, cette année, viennent s’ajouter la maison Latour-Marliac, toujours au Temple-sur-Lot et la Cour du Château de Favols à Bias. Mais pour comprendre toute la teneur des Automnales, un petit récapitulatif contextuel est nécessaire.

Le prolongement d’un projet plus vaste

La commune de Le Temple-sur-Lot dispose d’un atout majeur sur son territoire : les établissements Latour-Marliac, dont le fondateur éponyme est aussi connu comme l’inventeur des nymphéas de couleur par hybridation à l’issue de vingt-cinq années de recherche. Ces mêmes fleurs aquatiques qui ont attiré l’œil du peintre Claude Monet, qui les retranscrira par la suite sur toile au sein de ce qui constituera son œuvre majeur : « Les Nymphéas ». Ce patrimoine végétal historique exceptionnel et lot-et-garonnais donc, a incité Thierry Huau, architecte paysagiste et scénographe, développeur culturel de renom, à imaginer un projet innovant d’attractivité du territoire à partir du jardin des nymphéas de Latour-Marliac. C’est lui-même qui fonde l’association du « Berceau des Nymphéas » en 2017. Ce projet a pour ambition de valoriser le territoire de la vallée du Lot, son terroir et ses richesses, en développant les parcours, les haltes gourmandes et les produits agricoles locaux. Le projet vise également, tout en améliorant les qualités esthétiques et urbanistiques du centre ancien de la commune de le Temple-sur-Lot, à pourvoir à l’accueil des touristes sur différents rendez-vous. C’est ainsi que les Automnales ont été imaginées dans l’esprit de Catherine Cormery, aujourd’hui présidente de l’association.

« Un aussi beau que bon moment »

« Je voulais créer un événement joyeux et j’ai le sentiment que tous les arts se rejoignent en un sens. De plus, après le mois d’août, les événements culturels se font plus rares en septembre, donc c’est aussi une manière de prolonger l’offre culturelle », détaille la présidente du « Berceau des Nymphéas ». Pour ce faire, elle a fait marcher son réseau : « J’ai des amis comédiens de renom. Ils ont accepté l’année dernière de venir apporter leur talent sur le territoire parce que ce même territoire, tout autant que le projet de Thierry Huau, les attrayaient », raconte-t-elle avant de poursuivre : « Nous pensons, pour les jeunes générations qui sont peu habituées aux beaux textes et à la musique classique, leur apporter ces arts près de chez eux ». Un désir de concevoir un rendez-vous multigénérationnel enveloppe ces Automnales 2023, avec la volonté de laisser transparaître une culture légère, accessible à tous, au même titre que les artistes. C’est pour cela que chaque proposé sera suivi d’un dîner en compagnie des fameux artistes invités. « A terme, on veut faire venir un public local, comme régional, national et même international puisque tout ce projet est lié aux nymphéas, à l’impressionnisme et à Claude Monet », révèle Catherine Cormery, rappelant par la même occasion les 150 ans de l’impressionnisme en 2024…

Le programme :

Vendredi 15 septembre à 19h – Cour de La Commanderie, Le Temple sur Lot

« La chienne de ma vie » – Claude Duneton

Samedi 16 septembre à 15h – Maison Latour-Marliac, 20 avenue de Verdun, Le Temple sur Lot

« Le bonheur conjugal » – Léon Tolstoï

Samedi 16 septembre à 20h – Cour de La Commanderie, Le Temple sur Lot.

« Un cœur simple » – Gustave Flaubert

Dimanche 17 septembre à 11 h – Cour de la Commanderie, Le Temple sur Lot

« Concert dominical »

Dimanche 17 Septembre à 19 h 30 – Cour du Château de Favols, Bias

« Prose champêtre et poésie de jardins » – par Catherine Salviat et Aladin Reibel

Renseignements //

Informations, spectacles et prix sur www.nympheas.info

Renseignements et réservations au 06 38 69 70 45

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78 + = 83