Villeneuve et la Vallée du Lot enregistrent une saison touristique prometteuse

Le monde désormais bien ancré dans l'automne, l'Office de tourisme Villeneuve-Vallée du Lot a pu tirer le bilan de saison touristique 2023. A retardement, les chiffres de la période estivale laissent présager une attractivité renouvelée sur le territoire.

0 Shares

Jusqu’au 8 juillet dernier, on peut dire que l’Office de tourisme Villeneuve-Vallée du Lot, présidé par Anne Delliaux, attendait sur le qui-vive les premiers signaux d’une saison touristique démarrant avec quelque peu de retard. « Les vacances ont commencé à cette date et l’inflation a joué sur les réservations en début d’été. Aussi, la canicule observée l’an passé a poussé la clientèle touristique à se tourner en début d’été vers la montagne et la Bretagne », résume Anne Deliaux. Cependant, cette analyse n’a duré qu’un temps, la pluie faisant son apparition durant le mois de juillet et les jours de canicule n’étant que deux fois moins présents cette année, les touristes se sont rapidement redirigés vers le Sud.

Au final, la saison estivale est « enfin rentrée dans une forme de stabilisation due à la fin de la crise sanitaire, affirme Christophe Martin, directeur de l’office. De notre côté, on a renforcé nos partenariats et eu de nombreuses demandes pour des activités de plein air notamment. En plus, on a souhaité sortir aussi de Villeneuve-sur-Lot pour se rattacher à des événements sur l’Agglo. » Un succès opéré grâce Anne Delliaux, Christophe Martin et toute l’équipe de l’Office de tourisme Villeneuve-Vallée du Lot. Ce même office qui divise son fonctionnement en trois pôles de fonctionnement : attractivité touristique, accueil qualité et observatoire et accueil hors les murs.

Un nouvel attrait pour le Villeneuvois

Ainsi, l’office, à l’heure de son bilan annuel, note un certain nombre de bonnes nouvelles dont la plus significative sur le papier : 75 000 personnes sont venues visiter le territoire cet été, « un record présumé » pour Christophe Martin. « Villeneuve retrouve peu à peu son statut de centralité dans l’événementiel et on s’en aperçoit au-delà de ses frontières. Toutefois, cela n’a pas empêché les autres communes de se dynamiser », confirme-t-il. Les Musi’Cales, les féeries du 15 août ou encore les marchés gourmands se sont donc révélés être des stars bien plus importantes que prévu cet été. De plus, de par sa nouvelle identité, l’office de tourisme lui-même a augmenté sa fréquentation entre ses murs. 9421 personnes ont été accueillies, dont 62,5% de Lot-et-Garonnais, preuve encore de l’attractivité renaissante en Villeneuvois pour les locaux. « Les cinq plus beaux villages de France en Lot-et-Garonne sont dans notre coin, on ne fait promouvoir la base exceptionnelle que nous avons. » A Villeneuve-sur-Lot, on parle aussi d’un démarrage réussi pour la première saison du Camping Paradis avec 3000 nuitées et une clientèle plus familiale.

En quelques années, le Lot s’est décoré de quelque 1000 établissements de restauration à son bord, une explosion qui se lit comme une excellente nouvelle, le cœur du territoire restant cette rivière emblématique. De quoi revitaliser le souhait de booster toujours plus Villeneuve et ses alentours pour l’office, profitant d’une vidéo promotionnelle récemment réalisée par Les Coflocs, comptabilisant en peu de temps 180 000 vues sur les réseaux sociaux. « On repart aussi avec une nouvelle photothèque pour renouveler l’image de notre territoire lors des prochaines campagnes promotionnelles. » Au total, tout cela a permis d’observer une augmentation de la taxe de séjour cette année, dépassant les 100 000€. « On attend encore plus avec la venue du Tour de France l’année prochaine. L’arrivée à Villeneuve sera l’étape la plus à l’ouest du pays, le potentiel d’accueil est conséquent.

Travailler en équipe dans le futur

Qu’attendre de l’Office de tourisme Villeneuve-Vallée du Lot en 2024 ? Ce sont ses représentants eux-mêmes qui y répondent. « On doit déjà convaincre les locaux qu’ils ont un plan touristique près de chez eux en développant notre communication. Donc on aimerait rajouter un circuit Terra Aventura dans Villeneuve, en plus de ceux déjà présents à Pujols, Laroque-Timbaut et Casseneuil. Pour du plus concret, nous devons travailler plus souvent avec Fumel, le Lot-et-Tolzac pour promouvoir ensemble toute cette vallée. Cela sera d’autant plus logique quand le transbordeur fumélois sera mis à flot. On aura l’occasion de travailler en tant que destination Villeneuve-Vallée du Lot. Même en ces temps perturbés, le tourisme reste une valeur refuge en matière d’économie et c’est à nous de lui donner continuellement de l’élan », termine Christophe Martin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 4