Boxe : à nouveau victorieux, Samir Ziani a la ceinture mondiale en ligne de mire

Au courage, le boxeur villeneuvois Samir Ziani s'est défait vendredi dernier du Mexicain José Macias Enriquez pour décrocher la ceinture WBC International Silver. Une performance aboutie pour viser le titre suprême dès 2024.

0 Shares

Si les dernières années avaient été quelque peu un frein dans sa carrière, 2023 sonne véritablement comme une pente ascendante vers la ceinture mondiale WBC pour Samir Ziani. Début mars déjà, le Villeneuvois était remonté sur le ring à Blagnac en combat officiel pour retrouver le rythme (et la victoire). Mais vendredi dernier, dans la mythique enceinte du Palais des sports de Gerland, à Lyon, le protégé de Mohamed Bennama faisait face à un redoutable adversaire en la personne de José Macias Enriquez (15 victoires, deux nuls et deux défaites). Un opposant bien choisi par son staff, afin de remplir un double objectif : lui récupérer sa ceinture WBC International Silver des super-plumes (-59 kg) et accéder ainsi au top 10 mondial, au cœur du classement WBC. Vous l’aurez compris, une étape de plus dans la fameuse quête du titre majeur. Mais pour rapporter sa 35ème victoire en 38 combats, le chemin du boxeur lot-et-garonnais fut plus difficile que prévu. En effet, son vis-à-vis du soir accusait quelques kilos en trop à la pesée, mais pas de quoi refuser le défi pour Samir Ziani. « Boxer un Mexicain comme lui, c’est quelque chose. On sait que la boxe là-bas, c’est une religion, ils y sont dès le berceau et c’était une chance de pouvoir l’affronter », affirmait-il vendredi soir après le combat. Réputé pour son agressivité, le Mexicain a pourtant d’abord fait valoir son avantage de taille pour malmener le Villeneuvois. Mais fort de son endurance et de son expérience, ce dernier a fini par reprendre l’avantage au terme de plusieurs rounds riches en intensité. De quoi convaincre les juges de lui accorder la 35ème victoire (13ème de suite) de sa carrière aux points (95-95, 96-94, 98-92).

« Le résultat de tout notre travail »

Samir Ziani ajoute alors une nouvelle ligne à son palmarès en arborant autour des hanches désormais la ceinture WBC International Silver, mais pour le principal intéressé, là n’est pas le principal accomplissement du soir : « Moi ce que je regarde dans un combat comme celui-là, c’est l’adversaire et l’intensité du combat. Je suis plus ravi de l’avoir battu, lui qui a été champion d’Amérique du Sud, qui est quelqu’un dans le milieu, que d’avoir gagné la ceinture ». Pour autant, le Villeneuvois bien déterminé à passer la marche avant pour viser plus haut, sait que cette ceinture est ô combien importante pour se « crédibiliser » comme un prétendant au titre mondial WBC : « Cette ceinture, c’est le résultat de tout notre travail et ça ne fait que commencer. » Avec cette expérience contre le gratin du top niveau dans sa catégorie, Samir Ziani sait à quoi se tenir pour l’avenir. A ce sujet, il devra certainement défendre dans un premier temps son nouveau titre avant de taper à la porte de la ceinture mondiale. Les choses devraient donc s’accélérer dès le début d’année 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 5