Agen : L’épicerie Prunō prend ses quartiers au Marché couvert

Découvrez l'épicerie Prunō, une nouvelle adresse au cœur du marché couvert d'Agen, où qualité et diversité se conjuguent autour du pruneau, emblème de la région. Vincent Barral, vous invite à un voyage gustatif au travers de produits locaux soigneusement sélectionnés.

0 Shares

Les plus habitués de ce lieu emblématique agenais l’auront déjà remarqué. Un nouvel étal a fait son apparition dans les allées du marché couvert, côté place des laitiers. Auparavant occupé par le charcutier/traiteur « Au Bon Groin », c’est désormais Vincent Barral qui a posé ses casiers sur l’étal avec sa nouvelle épicerie Prunō. C’est grâce à un appel à projet de la ville d’Agen que le commerçant, anciennement aide-soignant, d’origine villeneuvoise, a pu réaliser son changement de vie et quitter la région parisienne pour revenir à ses racines. « Tout est parti du pruneau », raconte Vincent Barral. « Je me suis rendu compte que finalement, ce n’était pas aussi simple que cela de trouver du bon pruneau sur Agen ou au moins de la diversité dans ce qui était proposé. » « Fier de ma ville et de mon département, associer le pruneau et Agen est pour moi une évidence. C’est avec cette idée de départ que j’ai construit mon projet. L’opportunité qui m’a été offerte par la Mairie d’Agen de m’installer au Marché Couvert fait encore plus sens avec cet objectif. Chaque produit a une histoire, et je suis impatient de vous faire découvrir chacune d’entre elles !

Le pruneau sous toutes ses formes

Ainsi, pour proposer cette diversité et la qualité, Vincent Barral se lance dans 8 mois de sourcing pour ces produits, sillonnant le Lot-et-Garonne et quelques départements limitrophes afin de trouver de nombreux producteurs et artisans qui se sont joints à son aventure. « Je veux construire avec eux. Le but premier, c’est de valoriser leur travail et nos produits locaux », explique Vincent Barral. De la confiserie avec des pruneaux fourrés ou enrobés, noisette sous toutes ses déclinaisons, amandes mais aussi eaux-de-vie et autres spiritueux comme de la vodka, du gin, du rhum arrangé ou encore du whisky au jus de chassat… Les étals de Prunō promettent d’être largement garnis. Le tout, en pratiquant des prix cohérents. « Il faut revaloriser le travail de nos producteurs et c’est bien parce qu’avec ce qu’il se passe en ce moment, on revient à ça. Et pour leur travail, il faut pratiquer un prix cohérent pour un produit local et de qualité. » Le lancement aura lieu ce mercredi 3 avril. Elle sera ouverte les mardi, mercredi et dimanche matin et les jeudis, vendredi, samedi toute la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 1