Agen : le SUA Tennis veut se réinventer pour retrouver le devant de la scène

Voisin discret de son homonyme rugbystique, le club présidé par Nicolas Baret entend bien retrouver son lustre d'antan grâce à un plan ambitieux mêlant animations et projets de développement.

0 Shares

Ça bouge du côté d’Armandie ! Mais une fois n’est pas coutume, il est moins question de ballon ovale que de petite balle jaune… Le SUA Tennis mène sa petite révolution en interne dans le sillage d’une nouvelle équipe dirigeante incarnée par le président Nicolas Baret. « Pendant longtemps, ce club était the place to be, un endroit où les Agenais aimaient bien se retrouver. C’est cette atmosphère que nous voulons recréer », assure ce chef d’entreprise très investi dans cette mission associative.
Pour parvenir à redorer ce prestigieux blason, la bataille sera menée sur tous les fronts ! D’un point de vue financier, l’objectif est de retrouver un équilibre plus rassurant. Pour autant, aucune cure d’austérité n’est à l’ordre du jour. Bien au contraire. Le SUA Tennis compte bien investir, tant humainement qu’au niveau des infrastructures. « On est en cours de recrutement pour un coach et un directeur sportif. On tient à remettre la formation au centre du projet, avec de l’initiation, du perfectionnement et de la compétition au premier plan. Avoir les bonnes personnes pour une grande qualité d’enseignement est la clé si l’on veut faire revenir les gens», estime Nicolas Baret. À l’heure actuelle, le club recense près de 200 licenciés. L’ambition est de pouvoir atteindre un chiffre de 350-400 dans les années à venir.

Des investissements et des événements

Du point de vue des infrastructures, le SUA Tennis est déjà bien doté avec un total de 9 courts. « Nous avons cette particularité d’être très orientés sur la terre battue (ndlr, 4 terrains extérieurs et 3 intérieurs). Pour renforcer cette identité, nous sommes en train de restaurer le court n°4 avant de le couvrir », glisse le président. Le club-house va lui aussi faire l’objet d’une refonte complète grâce au soutien de la municipalité et une enveloppe de 300 000 €.


Le SUA Tennis compte aussi se diversifier en vue de devenir un pôle multi-raquettes avec la construction imminente de trois terrains de padel couverts ainsi qu’un espace pérenne dédié au pickleball (via le Budget participatif du Département). Ces deux disciplines dérivées du tennis très en vogue sont susceptibles de toucher un public très large. Enfin, le club agenais mise sur sa capacité à organiser de nombreux événements. « Sur une année, on peut monter jusqu’à 60 compétitions, toutes catégories et tous formats confondus. C’est une force sur laquelle il faut savoir s’appuyer. » La figure de proue de ces manifestations est l’Open Peugeot Macard, sorte de « Roland-Garros » lot-et-garonnais, qui se déroulera cette saison du 31 mai au 23 juin avec un prize money de 2000 € grâce aux nombreux partenariats. « Avec l’ensemble des dirigeants et des bénévoles, nous mettons toute notre énergie pour remettre cette très belle institution sur de bons rails », assure Nicolas Baret.

Le SUA Tennis vous ouvre ses portes le samedi 4 mai

Le samedi 4 mai prochain, le club agenais organise une journée portes ouvertes sur le thème « En route pour Roland », en référence au tournoi du Grand Chelem parisien qui incarne LE moment tennis du printemps. Nicolas Baret et ses équipes proposeront alors de nombreuses animations : initiations en famille, test de vitesse au service avec un radar, exercices avec un lanceur de balles automatique, découverte du pickleball et pleins d’autres ateliers ludiques.


Renseignements //
SUA Tennis
05 54 00 04 70
contact@suatennis.fr
suatennis.fr
Facebook : SUA Tennis – Officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

45 + = 55