Tourisme en Lot-et-Garonne : l’activité de Gîtes de France suit le bon rythme

L'assemblée générale de l'association Gîtes de France Lot-et-Garonne s'est tenue le jeudi 18 avril au cinéma Les Montreurs d'images. L'occasion de faire le bilan de la saison touristique passée et, entre autres, de commencer à regarder celle qui approche à grands pas.

0 Shares

L’assemblée générale des Gîtes de France 47, c’est le moment de conter le Lot-et-Garonne, « de ses 42 bastides, ses 95 châteaux et ses 5 plus beaux villages de France ». A ce moment-là,  Gilbert Tovo, président des Gîtes de France en Lot-et-Garonne, nous rappelle « la grande histoire du département », mais il n’oublie pas non plus « la petite, celle des 535 moulins, des 6000 pigeonniers, des milliers de séchoirs à tabac, des lavoirs et des églises de ce territoire ». Autant d’éléments qui font la richesse du département pour les visiteurs, qu’ils soient locaux ou extérieurs au 47.

La productivité en hausse

Jeudi dernier, plus de 120 propriétaires de gîtes, adhérents à l’association, s’étaient rassemblés aux Montreurs d’Images, curieux d’entendre les chiffres retenus sur l’année 2023. Et pour les différentes structures de l’association, « les bilans sont bons » : « Nous avons connu un printemps en forte dynamique et un mois d’août en forte progression. En revanche, nous avons constaté un certain déclin de notre activité touristique en juillet dernier (-25%), au terme d’un été qui n’a pas marqué des points. Les excellents résultats de l’automne n’ont quant à eux pas permis de rattraper ce retard », déplore Brigitte Hugon, directrice de l’association. Quand on s’intéresse aux chiffres présentés dans le détail, 3,2M€ ont été enregistrés, ce qui représente une augmentation des contrats fermés (+8,2%), des nuitées vendues (+3,4%) et un panier moyen de commande aussi en hausse (+7,1%). En somme, un exercice 2023 prometteur en matière de commercialisation.

Un parc qui se densifie

Et les quelques éléments regrettables de la période estivale n’ont pas freiné le développement du parc. En effet, fort de 311 adhérents, le label Gîtes de France 47 regroupe 530 hébergements, soit 483 gîtes, 40 maison d’hôtes, 7 gîtes de groupe. Ce qui représente un total de 3439 lits touristiques. Appartement, maison de ville, de campagne, en pierre, en bois, ou même maison logements insolites, ancienne ou contemporaine, appartement, en ville ou à la campagne en bois, en pierre ou insolites. De quoi répondre adéquatement et qualitativement à la demande client sur le département. Et Gîtes de France 47 veille à la bonne continuation de cette grande famille : « Au sein de notre association, avec tous nos partenaires nous mettons tout en œuvre pour vendre notre département sur la partie touristique. Il y aura toujours du tourisme, les gens travaillent et veulent s’aérer. Chaque département a ses différences et mais dans le fond nous nous ressemblons dans les ambitions. Dans notre département il y a peut-être un peu moins de monde qu’ailleurs mais à la fin, ce sera bénéfique. »

Outre les chiffres, des vidéos de présentations de certains gîtes locaux ont notamment été dévoilées lors de l’assemblée générale. Une matinée qui s’est conclue par une table ronde, avec désormais la prochaine saison estivale en ligne de mire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

44 + = 51