Agen : maîtriser la « révolution des poubelles » grâce à son téléphone 

Depuis le 5 juin, l’Agglomération d’Agen a lancé son application « Mes déchets ». Calendrier des collectes, point d’apport volontaire, conseils de tri… Au creux de sa main, à travers son téléphone, l’Agglo livre toutes les clés pour mieux gérer ses déchets. 

0 Shares

Gérer ses déchets en un clic. C’est désormais possible grâce à l’application « Mes déchets », lancée mardi par l’Agglomération d’Agen. « La révolution des déchets est loin d’être un long fleuve tranquille », a lancé en préambule Patrick Buisson, maire de Bajamont et vice-président à l’Agglomération en charge de la valorisation des déchets. « L’an 2024 est encore plus compliqué avec ce nouveau système pour les biodéchets. On a souhaité mettre en place un outil pratique pour les usagers mais aussi pour les services qui permettrait d’avoir plus de réactivité ». Ainsi donc naquit l’application, destinée à réunir dans un même endroit toutes les informations utiles et surtout, constamment mises à jour. « Il nous fallait un outil aussi bien pour les usagers que les services. Si l’on met en place de grands changements, qui sont parfois compliqués pour les usagers, il faut que du côté des services, il y ait des outils pour répondre rapidement aux demandes », complète Patrick Buisson.

Une application intuitive

Désormais, plus besoin de jeter un coup d’œil à la porte d’à côté pour savoir si l’on devait sortir sa poubelle. Une fois son adresse rentrée dans l’application, seul renseignement demandé, « on a accès à la prochaine date de collecte en porte-à-porte (ordures ménagères et emballages recyclables) », explique Carole Déjean-Simoniti, adjointe au Maire en charge du défi numérique et des systèmes d’informations. « Par exemple, là, je suis déjà informée qu’au 17 juillet, ma collecte se modifiera, je suis donc toujours au courant des modifications : je peux vérifier si la collecte a lieu les jours fériés ou non… »

Une application qui n’a pas qu’un but informatif, il s’agit aussi de faciliter la prise des nouvelles habitudes qu’imposent petit à petit les collectivités sur le traitement des déchets. « Il faut petit à petit mettre de moins en moins dans la poubelle noire », appuie Patrick Buisson. « Avant l’arrivée de la taxe incitative (en 2026, NDLR), il faut qu’on ait favorisé la mise en place des bons gestes », soutient Carole Déjean-Simoniti. « Il s’agit là d’un vrai service pour l’utilisateur. Néanmoins, si cette application va concerner environ 80% de la population qui utilise des smartphones, il est évident que nous continuerons les communications papier pour les gens qui n’auraient pas accès à cela », tiennent à souligner les élus.

Des fonctionnalités pratiques

L’application « Mes déchets » ne se contente pas d’informer sur les dates de collecte. Elle propose également des rappels et des notifications afin d’éviter les oublis qui peuvent vite devenir encombrants. En outre, des conseils sur le tri des déchets et des informations sur les points de collecte spécifiques (comme les encombrants ou les déchets dangereux) sont disponibles.

Un outil pour la transition écologique

Les élus espèrent que cet outil incitera les habitants à adopter des pratiques plus durables au quotidien. « Nous voulons que chaque geste compte et que chacun se sente acteur de cette révolution écologique », souligne Carole Déjean-Simoniti.

En conclusion, l’application « Mes déchets » représente un pas important vers une gestion des déchets plus efficace et une sensibilisation accrue aux enjeux environnementaux. En rendant les informations plus accessibles et en encourageant les bonnes pratiques, l’Agglomération d’Agen espère voir une amélioration notable dans le tri et la réduction des déchets, en préparation à l’arrivée de la taxe incitative en 2026.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 19 = 26