Budget du Département : stabilité et ambitions renforcées

La collectivité départementale avance résolument avec la première décision modificative du budget 2024, confirmant ses ambitions pour le Lot-et-Garonne. Le budget s’équilibre en recettes et en dépenses tandis que la section d’investissement reste constante avec un total budgétaire de 531 M€. En voici les principaux éléments.

0 Shares

Agropole : vers un nouveau statut de groupement d’intérêt public (GIP)

Depuis sa création en 1988, l’Agropole est devenue un acteur majeur de l’économie lot-et-garonnaise. Cette technopole agroalimentaire accueille aujourd’hui une centaine d’entreprises, générant près de 3 000 emplois et 850 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Pour soutenir cette dynamique, le conseil départemental prévoit de transformer l’Agropole en groupement d’intérêt public (GIP) d’ici le 31 janvier 2025. Ce nouveau statut permettra de renforcer la gestion et le développement de la technopole, en partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine.

Revalorisation du fonds d’aide aux agriculteurs en difficulté (APRED)

Le département, en collaboration avec la MSA Dordogne-Lot-et-Garonne, revalorise son soutien aux agriculteurs en difficulté. En réponse à la crise économique, la contribution départementale passe de 32 500 euros à 49 167 euros, augmentant ainsi l’enveloppe globale pour mieux accompagner les agriculteurs impactés par des événements sociaux.

Gestion des déchets : un bouclier financier

Pour 2024, le département augmente sa contribution financière au syndicat ValOrizon à 500 000 euros (contre 117 000 euros en 2023). Cette mesure vise à amortir les coûts de traitement des déchets et à soutenir les investissements nécessaires à la modernisation des infrastructures de gestion des déchets.

Investissements pour la biodiversité et les mobilités douces

Afin de financer des initiatives en faveur de la biodiversité et des mobilités douces, le Département augmente le taux de la taxe d’aménagement de 1,4 % à 2,5 % à partir de janvier 2025. Cette augmentation générera un million d’euros supplémentaire par an pour des projets tels que le schéma départemental des espaces remarquables de biodiversité (SDERB) et le plan route et déplacements du quotidien (PRDQ).

Plan départemental d’actions pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) 2024-2029

Le PDALHPD vise à garantir l’accès à un logement décent et à maintenir les personnes dans leur logement. Le département augmente son soutien financier pour les logements sociaux, le renouvellement urbain et la lutte contre la précarité énergétique.

1M€ de titres participatifs pour accélérer la production de logements

Les titres participatifs constituent un outil de financement du logement social. Les titres participatifs souscrits par le Département faciliteront la réalisation des opérations de réhabilitation du parc ancien, ainsi que les opérations de démolition/reconstruction. Cela permet à la collectivité lot-et-garonnaise, en complément des subventions des politiques locales de l’habitat, de renforcer le soutien financier apporté à son OPH, de donner des moyens complémentaires pour contribuer à l’atteinte des objectifs des PLH (Plan Local de l’Habitat) et des PDH (Plan Départemental de l’Habitat), au bénéfice des habitants.

Nouveau plan d’actions territorial 2024-2028

Le Département formalise un plan pour l’égalité entre les femmes et les hommes, axé sur la déconstruction des stéréotypes sexistes, la lutte contre les violences faites aux femmes et la promotion de l’autonomie et de l’insertion des femmes. Ce plan renforcera les partenariats et la mobilisation collective pour progresser vers une égalité réelle sur l’ensemble du territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 23 = 24