Dix ans du Pôle de santé du Villeneuvois : une décennie de défis

Pour marquer ses dix ans d'existence, le Pôle de santé du Villeneuvois a organisé une journée spéciale avec des portes ouvertes et une grande soirée de célébration. Malgré les difficultés et les défis rencontrés, l'établissement a voulu s'affirmer comme un modèle de coopération entre le public et le privé.

0 Shares

Le 20 juin, le Pôle de santé a accueilli le public avec une série de 15 stands informatifs sur des sujets variés tels que les addictions, la nutrition et les soins palliatifs. Une projection a également permis à environ 200 visiteurs de découvrir les coulisses de l’établissement. Cette journée a été l’occasion de rappeler l’origine du Pôle de santé et de célébrer sa réussite.

Un pari politique gagnant

Bruno Chauvin, directeur depuis 2015, a souligné que « la création du Pôle de santé était le fruit d’une volonté politique et d’une vision ambitieuse pour la santé dans la région. Malgré les scepticismes initiaux, la collaboration entre le privé et le public a non seulement fonctionné, mais elle a aussi été couronnée de succès, comme en témoignent les excellentes évaluations de la Haute Autorité de Santé. » Le docteur Arnaud Elvis Mongo, président de la Commission médicale d’établissement (CME), a quant à lui évoqué les difficultés rencontrées, notamment les fermetures temporaires de certains services et les problèmes de recrutement. Néanmoins, ces défis ont été surmontés, avec une augmentation significative du personnel médical et la réouverture des services touchés. Le service des urgences a également vu son activité doubler, passant de 50 à 100 passages par jour, signe de l’attractivité renouvelée de l’établissement.

Une coopération régionale renforcée

Bruno Chauvin a annoncé son départ à la retraite en septembre, laissant un établissement en pleine croissance. Il a insisté sur l’importance de la coopération avec les autres établissements de santé de la région, notamment l’hôpital agenais, pour continuer à offrir des soins de proximité de qualité sans entrer en concurrence. La journée s’est conclue par une grande soirée au parc des expositions et non au parc de l’ancien hôpital Saint-Cyr, la faute à la météo. Pas de quoi refroidir le public venu en nombre lors de cet événement qui a réuni près de 500 personnes. Ce moment festif a permis aux professionnels de santé de partager leurs souvenirs et de se réjouir des progrès accomplis au cours de cette décennie.

Le futur du Pôle de santé s’annonce prometteur avec plusieurs projets en cours et à venir. L’établissement prévoit l’acquisition d’un deuxième scanner pour renforcer son service de radiologie. De plus, l’arrivée de trois neurologues à temps plein est attendue. La priorité pour les prochaines années sera de consolider les partenariats avec d’autres établissements de santé du Lot-et-Garonne, notamment par le biais de projets communs avec le centre hospitalier Agen-Nérac. Cette coopération visera à optimiser les ressources et à offrir des soins de proximité de haute qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 + = 91