Villeneuve-sur-Lot : le festival littéraire « Villeneuve se livre » dévoile toute sa reliure

Le festival littéraire de Villeneuve-sur-Lot, pour sa quatrième édition du 27 au 29 septembre, n'a plus de secret. Un événement qui pourra compter sur l'exceptionnelle présence de parrains de renom en Corinne Royer et Hervé Le Tellier.

0 Shares

« après avoir parlé d’amour, pensé que la vie était belle, le tout, avec un esprit sain dans un corps sain, nous allons pouvoir rêver demain ». Pour ceux qui l’auraient oublié, le prochain Villeneuve se livre abordera le « rêver mieux » en guise de thématique dominante, s’intéressant ainsi à l’utopie sous toutes ses formes. Conservant le même format en perfectionnant ses rendez-vous, le festival littéraire villeneuvois s’ouvrira officiellement sur une soirée inaugurale au théâtre Georges-Leygues le 27 septembre, amorçant le week-end de festivités sur la place des auteurs en centre-ville sur la place Lafayette et le parvis de l’église Sainte-Catherine,. D’ailleurs, ces auteurs répondront au nombre de 70 cette année, tous issus de divers horizons et spécialisés d’univers différents : manga, polar, thriller, fantastique, jeunesse, etc. Pour rappel, la manifestation avait accueilli en 2023 « plus de 4000 visiteurs et 900 rien que sur le théâtre et le musée en un week-end», dévoile Dominique Monnoyeur, directeur des affaires culturelles de la Ville. Mais si nous avions déjà pu évoquer les grandes lignes de la manifestation ces derniers mois, il restait à découvrir les parrains de l’événement, ainsi que certaines surprises promises.

Des têtes d’affiche

Après Franz-Olivier Giesbert et Colombe Schneck en 2023, le festival littéraire met illustre auteur et étoile montante au titre d’ambassadeur du rendez-vous. A commencer par Corinne Royer, une écrivaine au parcours impressionnant. Après avoir dirigé une agence de communication et réalisé des documentaires, elle se consacre à l’écriture. Son roman « Pleine Terre » (Actes Sud, 2021) a reçu plusieurs distinctions, dont le prix du roman « Villeneuve se livre » 2021. Son dernier ouvrage, « Ceux du lac », qui sortira en août, est un récit poignant et onirique inspiré d’une histoire vraie, où une famille tsigane est expulsée de son havre de paix en Roumanie.

Ensuite, c’est Hervé Le Tellier qui sera parrain de Villeneuve se livre. Membre de l’Oulipo, est l’auteur de plusieurs ouvrages notables, dont « L’anomalie », qui a remporté le prix Goncourt en 2020, « son livre reste d’ailleurs le plus gros succès de l’histoire du prix », rappelle Pierre Defendini, directeur artistique du festival . En 2024, Hervé Le Tellier publie « Le nom sur le mur », un hommage aux résistants de la Seconde Guerre mondiale. Ce livre explore la vie d’André Chaix, un jeune maquisard, et aborde les thèmes de l’Occupation et de la collaboration.

Invité d’honneur et surprise :

L’écrivain algérien Yasmina Khadra, pseudonyme de Mohammed Moulessehoul, sera l’invité d’honneur du festival. Connu pour son style lyrique et poétique, ses œuvres comme « L’Attentat » et « Ce que le jour doit à la nuit » ont été largement saluées. « Les Hirondelles de Kaboul », « l’Attentat » « Ce que le jour doit à la nuit », « Morituri », ses textes ont été traduits dans plus de 50 pays et même adaptés au cinéma pour certains. « C’est quelqu’un qui s’est beaucoup intéressé à la condition de la femme dans le monde actuel, aux différences sociétales entre occident et orient, c’est quelqu’un qui, à travers ses écrits, rêve et espère », précise l’organisation, en référence à la thématique « rêver mieux ».

Aussi et c’était promis, le comédien Antoine Duléry présentera un extrait de son spectacle « Ceci n’est pas une lecture » lors de la soirée inaugurale au théâtre. Duléry offrira une expérience littéraire unique, mêlant humour et émotion, et sera présent tout au long du week-end pour des interventions impromptues et la présentation de son livre « Imitacteur » (2020).

Le Prix du Roman « Villeneuve se Livre »

Le prix du roman « Villeneuve se livre », créé en 2021, vise à récompenser chaque année une œuvre littéraire exceptionnelle. Ce prix prestigieux a déjà mis en lumière des auteurs comme Corinne Royer, lauréate de la première édition avec son roman « Pleine Terre », Akli Tadjer en 2022 avec « D’audace et de liberté », et Thomas Oussin en 2023 avec « À double tour ». Pour l’édition 2024, les nominés sont Lola Gruber pour « Horn venait la nuit », Édouard Jousselin pour « La géométrie des possibles », Guillaume Huon pour « Le gardien sans sommeil », Adeline Fleury pour « Le ciel en sa fureur », et Christophe Penalan pour « Eden, l’affaire Rockwell ». Ces œuvres, sélectionnées pour leur qualité littéraire et leur originalité, reflètent une diversité de styles et de thématiques. Le lauréat du prix se verra remettre la statuette emblématique du festival, Simone, une œuvre de l’artiste local Christian Rampnoux, ainsi qu’un chèque de 1 500 €. La remise du prix aura lieu lors de la soirée inaugurale, le vendredi 27 septembre au théâtre Georges-Leygues, en présence des présidents du festival, Corinne Royer et Hervé Le Tellier. A noter que cette année, « les votes sont ouverts pour les lecteurs des bibliothèques du Grand Villeneuvois ». Alors sortez vos marque-pages et à vos lectures.

Les rendez-vous en amont

En s’appuyant sur la coopération étroite entre les diverses bibliothèques du Grand Villeneuvois, notamment grâce au festival Lettres du Monde, la littérature sera mise à l’honneur sur plusieurs sites et sous différentes formes avant le début du festival. Durant l’été, des lectures d’extraits d’œuvres d’auteurs invités seront organisées dans des structures sociales telles que R.E.L.A.I.S. (centre de jour pour adultes), Les Jardins de Capel (CHD la Candélie) et la Régie du Territoire Vallée du Lot. Ces sessions seront animées par Christian Rousseau, comédien de la compagnie Les enfants du paradis, qui interviendra également tout au long du festival. Par ailleurs, les rencontres littéraires « Villeneuve se livre, les rendez-vous » continueront. Après avoir accueilli Laure Rollier en mai, ce sera Jérôme Attal, auteur, compositeur et interprète, qui présentera son dernier livre à la bibliothèque le mercredi 18 septembre à 18 h 30. Eduardo Berti interviendra au centre de détention d’Eysses pour une rencontre littéraire le vendredi 27 septembre.

Le lauréat du Prix envoyé par la Poste sera également présent lors du festival. Son ouvrage sera à l’origine d’un atelier d’écriture de chansons, animé par Olivier Daguerre et Laura Poggioli, lauréate 2021, la semaine précédant le festival. Cet atelier est organisé en partenariat avec Voix du Sud.

Dates à Retenir

  • Jeudi 26 septembre : Grande dictée d’Eduardo Berti.
  • Vendredi 27 septembre : Rencontre littéraire au centre culturel avec les auteurs Jean-Paul Delfino et Alexandra Koszelyk sur le thème : écrire aujourd’hui, pour quoi, pour qui., suivie de la soirée inaugurale.
  • Samedi 28 et dimanche 29 septembre : Débats, rencontres et animations littéraires place Lafayette et parvis Sainte-Catherine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =