Villeneuvois : l’art lyrique de nouveau célébré en festival

Le festival lyrique du Grand Villeneuvois, en pleine croissance, revient cet été avec quatre dates incontournables. Depuis ses débuts en 2022, l'événement a doublé son public, et cette année promet encore des concerts de haute qualité.

0 Shares

L’objectif principal de ce festival qui se fait bien connaître en Villeneuvois est de rendre l’art lyrique accessible à un public varié, des mélomanes aux novices, en pratiquant des tarifs abordables. Chantal Perraud, directrice artistique de la manifestation, souligne l’importance de cette mission : « Rendre accessible l’art lyrique au plus grand nombre est une mission qui m’est chère. Je l’ai moi-même découvert dans ma région natale du Lot-et-Garonne, à St Livrade-sur-Lot, et je veux partager cette passion. »

Élevée dans un milieu modeste éloigné des lieux culturels, Chantal a pu découvrir sa vocation grâce au soutien de la collectivité locale. Aujourd’hui, elle souhaite offrir la même chance à d’autres en démocratisant l’accès à l’art lyrique. « La collectivité locale m’a permis de faire naître ma vocation de chanteuse lyrique ; c’est ce que je souhaite partager aujourd’hui », explique-t-elle. L’initiative inclut des actions dans les écoles et conservatoires pour sensibiliser les jeunes à la musique classique et à l’art lyrique.

En pleine croissance

Depuis sa création, le festival a connu un succès croissant. Lors de la première édition en 2022, il a attiré un millier de spectateurs en quatre dates. L’année suivante, ce nombre est passé à 1 800 spectateurs sur cinq rendez-vous. Cette année, malgré une légère réduction à quatre dates, la qualité des artistes reste élevée. « Nous avons été obligés de refuser du monde car nous étions complets », note Chantal Perraud.

Le programme de cette édition promet de nouveaux grands moments avec des artistes de renom. Le festival se déplacera, comme à son habitude, sur plusieurs communes de l’agglomération. Le festival lyrique débutera le 10 août à Casseneuil avec un spectacle intitulé « Cordes et voix entrelacées », présenté par le pianiste Maciej Pikulski et d’autres musiciens exceptionnels. Le 12 août à Sainte-Livrade-sur-Lot, une soirée originale « Pianolympiade » combinera piano et Jeux Olympiques, avec la participation du comédien Alain Carré. Le 14 août à Fongrave, des mélodies méditerranéennes interprétées par Amel Brahim Djelloul enchanteront la place de l’Hôtel-de-Ville. Enfin, le concert de clôture, le 17 août à Villeneuve-sur-Lot, réunira 30 musiciens de l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, accompagnés de la mezzo-soprano Juliette Mey.

Un festival itinérant

L’itinérance du festival permet de toucher un large public dans plusieurs communes, renforçant ainsi son ambition de démocratisation. « Au début, personne n’y croyait. Aujourd’hui, les gens nous demandent les dates des prochaines éditions », se réjouit Chantal Perraud. Le soutien financier, tant public que privé, ainsi que l’engagement des artistes, qui acceptent des cachets réduits, témoignent du succès et de l’importance de cette initiative. En outre, les bénéfices de la billetterie permettent de financer des interventions auprès des scolaires tout au long de l’année, contribuant à la découverte de l’art lyrique dès le plus jeune âge.

Renseignements //

Pour plus d’informations ou acheter des billets, rendez-vous sur festival-lyrique.com ou à l’office de tourisme de Villeneuve-sur-Lot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =