CCI 47 : Les 42 membres du bureau ont pris leurs fonctions

C’est avec un bureau renouvelé à plus de 50% que Frédéric Péchavy a pris ses fonctions de président de la Chambre de commerce et d’industrie de Lot-et-Garonne. Ce dernier a levé le voile sur les pistes de travail de cette mandature.

0 Shares

Frédéric Péchavy, seul candidat à la présidence de la CCI 47, a d’ores et déjà engagé plusieurs axes de travail pour sa mandature

Fin novembre, le préfet Jean-Noël Chavanne a animé la traditionnelle assemblée générale d’installation de la CCI de Lot-et-Garonne, suite aux nouvelles élections. Les 42 membres du nouveau bureau ont officiellement pris leurs fonctions. A leur tête, le président élu n’est autre que Frédéric Péchavy, directeur général du groupe éponyme et président de Sud Management. Il prend donc la place d’Alain Brugalières qui ne s’était pas représenté. Le vote s’est déroulé sans grande surprise, puisque le nouvel élu représentait la seule liste candidate sur le département. Une configuration qui n’a pas aidé à pousser le taux de participation chez les ressortissants de la chambre (19 000 entrepreneurs). « Il y a eu l’élection de la Chambre des métiers et de l’artisanat juste avant, ce qui a pu apporter une confusion. Toutes les pistes sont à étudier pour tenter de comprendre le comportement des électeurs. Il est nécessaire d’avoir plus de contact, notamment avec les petites structures pour favoriser un meilleur engagement », ajoute Myriam Viau, secrétaire et agent général Allianz à Agen. Le bureau a été renouvelé à plus de 50%, de quoi laisser entrevoir une nouvelle dynamique pour l’établissement ? C’est en tout cas ce que semble vouloir insuffler le nouveau président, qui s’est déjà mis en ordre de marche avec son équipe pour plancher sur plusieurs priorités.

Le défi du recrutement

« La mandature sera orientée autour de quatre axes principaux : la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le commerce avec l’aspect digitalisation à intégrer, l’économie sociale et solidaire, et enfin, l’emploi ainsi que tous les sujets liés à la formation des jeunes comme des salariés, avec Sud Management, structure portée par la CCI », détaille Frédéric Péchavy. C’est d’ailleurs avec ces thématiques en tête que le nouveau bureau a été constitué. Eric Bocquier, vice-président à l’industrie, est aussi président de Gascogne Environnement. Ce dernier a donc les compétences pour travailler sur la RSE. Pour la partie commerce, on retrouve Bruno Casset, qui a l’expérience nécessaire pour assurer sur le sujet, tant avec sa casquette de gérant du Carrefour contact au marché couvert d’Agen, qu’avec celle de président de l’Union des commerçants et des artisans. « On souhaite insuffler une dynamique commerciale dans tous les centres-villes et centres-bourgs du département », appuie Frédéric Péchavy. Avec une crise sanitaire qui a fortement perturbé les entrepreneurs, quel que soit le secteur, la chambre doit accompagner les structures sur de nouvelles problématiques, telles que les difficultés de recrutement. « C’est d’autant plus frustrant que l’activité est bien là ! C’est un vrai défi et l’État a eu une prise de conscience, mais il faut aller plus loin et valoriser davantage le travail », constate le nouvel intronisé. Pour tenter de répondre le plus largement possible aux interrogations, un premier webinaire s’est tenu le 7 décembre dernier sur la thématique : « Comment rebondir en 2022 ? » Une conférence qui avait pour vocation de proposer une boîte à outils aux entreprises selon les difficultés rencontrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =