A Montauban, le SUA lance son sprint final

Le SU Agen entame un bloc de quatre matchs décisifs dans la course au maintien. Le derby à Montauban pourrait être l’occasion de réaliser un joli coup, alors que les spectateurs devraient être nombreux du côté de Sapiac.

0 Shares

Il reste six matchs au SU Agen pour sauver sa peau en Pro D2. Il y a trois semaines, les hommes de Bernard Goutta empochaient un très précieux succès, sur leur pelouse, face à Carcassonne. Alors que le calendrier de toutes les équipes est mis à jour, cela permet d’y voir un peu plus clair. Avec neuf points d’avance sur Rouen, premier relégable, les Agenais disposent de nouveau d’un confortable matelas. Ils entament, avec un déplacement ce vendredi à Montauban, « un bloc de quatre matchs qui va être décisif pour le maintien, selon le manager Bernard Goutta. Nous ne sommes pas encore à l’abri avec neuf points d’avance. Rien n’est joué et il va falloir compter que sur nous-même. On doit être focalisé à 100% sur ce bloc. Nous n’avons pas ciblé qu’un seul match car la seule chose qu’on veut c’est notre survie. On sait qu’après Montauban, on recevra Rouen puis que nous irons à Oyonnax et Aix. Si on veut se maintenir, il faut gagner les matchs et toujours garder en tête de ne pas commettre de nouveau nos erreurs et de continuer à apprendre. » L’apprentissage a été au cœur d’un « stage de résilience, de cohésion et d’appartenance », effectué durant deux jours avec le 48e régiment de transmissions d’Agen. « C’était un stage intéressant et une belle expérience pour les joueurs, estime le manager. Il va falloir s’en servir. » Avec déjà quinze ans d’expérience comme entraineur et tout autant comme joueur, le Catalan sait comment aborder ces matchs charnières de fin de saison. « A ce stade de la compétition, le physique n’a plus trop d’importance, estime-t-il. Ce qui doit nous faire avancer, c’est notre mental. C’est ce que les joueurs ont appris du stage mais aussi de nos derniers déplacements. C’est ce qui m’intéresse le plus dans la construction d’équipe. »

Un derby devant les supporters agenais

Les Agenais ont progressivement remis la tête dans le rugby cette semaine avec en ligne de mire ce déplacement à Montauban, un derby que les supporters du SUA semblent avoir coché puisqu’ils devraient être présents en nombre, du côté de Sapiac ce vendredi soir. « On est capables de battre n’importe quelle équipe et on l’a montré aussi bien à domicile qu’à l’extérieur, estime Bernard Goutta. Face à Montauban, on s’attend à un match heurté, une grosse confrontation, le tout sous un air de derby. Il y aura de l’enjeu des deux côtés puisqu’on viendra se battre pour notre maintien alors que, de leur côté, ils chercheront à rentrer dans les places qualificatives. A l’image du manager qui regarde le bloc de quatre matchs dans son ensemble, impossible de ne pas se focaliser sur la prochaine réception de Rouen, avant d’aborder ce match face aux Tarn-et-Garonnais. Si les Agenais l’emportent, ils pourraient ainsi avoir une première balle de match, dès la semaine prochaine face aux Normands. Voilà de quoi galvaniser les coéquipiers de Vincent Farré, à l’heure d’aller défier leurs voisins montalbanais.

Championnat //

Des enjeux à tous les étages

Après trois semaines de pause, l’ensemble des équipes de ProD2 sont de retour aux affaires. Le classement a pu être mis à jour suite au match en retard remporté par Béziers, face à Montauban (33-21) et à six journées de la fin de la phase régulière, la lutte promet d’être acharnée à tous les niveaux. Pour la qualification directe en demi-finale, trois équipes peuvent encore se disputer les deux billets. Avec sept points d’avance sur le deuxième, Mont-de-Marsan dispose d’un solide matelas mais il reçoit justement Bayonne, son dauphin, dans un match qui sent la poudre et qui pourrait rebattre les cartes. En troisième position, à deux points des Basques, Oyonnax reste en embuscade, au moins assuré d’être en barrages. Cette course secondaire (de la 3e à la 6e place) promet aussi d’être acharnée puisque six équipes se tiennent en huit points et vont se battre pour les trois tickets restants. Enfin, une hiérarchie commence à se dessiner dans la lutte pour le maintien. Devant Narbonne, la lanterne rouge, Bourg-en-Bresse (14e) et Rouen (15e) accusent désormais un retard conséquent de sept points sur le 13e. Le prochain bloc de quatre matchs pourrait confirmer ces positions comme tout relancer. De quoi proposer une fin de championnat complètement folle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

61 + = 62