Résidence Saint-Jean : le rêve est devenu réalité

L’ambitieux projet d’Ehpad haut-de-gamme imaginé par le groupe DomusVi a accueilli ses résidents dans son nouvel écrin en octobre dernier.

0 Shares

Organiser le déménagement de quelque 75 personnes âgées en une demi-journée fut une sacrée épreuve pour les principaux concernés ainsi que les équipes de DomusVi. Mais le jeu en valait la chandelle. La résidence agenaise Saint-Jean a quitté ses locaux vieillissants de l’avenue du Général de Gaulle pour un bâtiment flambant neuf imaginé par l’architecte François de La Serre, dans le paisible quartier Tapie. Depuis la route, le nouvel écrin fait sensation. La promesse est également tenue à l’intérieur avec un niveau de prestation très élevé. « On est dans l’idée de l’Ehpad de demain. Ce lieu a été entièrement pensé pour le bien-être des résidents, des familles et des salariés. L’environnement dans lequel nous avons la chance d’évoluer est exceptionnel », confie la directrice Cecile Lefay.

Comme à la maison

Dans le détail, le complexe qui s’étend sur près de 5000 mètres carrés offre pas moins de 92 chambres spacieuses, toutes individuelles, dont 14 places en unité protégée pour les patients atteints d’Alzheimer. La dimension « médicalisée » des installations est prépondérante d’un point de vue technique mais demeure discrète esthétiquement afin que les séniors puissent se sentir le plus possible « comme chez eux ». La décoration repose sur du mobilier et des teintes chaleureuses, réconfortantes. La partie restauration se veut du même acabit que l’hôtellerie, c’est-à-dire « haut-de-gamme » avec une salle de restauration qui n’a rien à envier aux meilleures adresses de la ville et des menus composés à partir de produits frais et locaux, la plupart en provenance directe des exploitations. « On est dans une très belle région d’agriculture, autant en profiter. Et puis la nourriture est l’un des derniers plaisirs qui restent à nos résidents. C’est très important de mettre l’accent dessus », détaille Cécile Lefay. Pour la prise en soin non médicamenteuse, la résidence est pour le moins bien équipée : salles multisensorielles avec lits de flottaison pour lutter contre l’angoisse, balnéothérapie, salle de sport modulable avec des machines dernier cri pour s’adapter aux différentes pathologies… Avec les nombreuses terrasses et le très agréable jardin, l’endroit respire !

Le volet humain prépondérant

Mais ce qui fait avant tout la réputation de l’établissement, c’est le volet humain. L’équipe est composée de 55 salariés dévoués et d’une dizaine d’intervenants extérieurs réguliers (kinés, orthophonistes, animateurs, coiffeuse, esthéticienne…). « Dans les Ehpad, on voit aujourd’hui des personnels avoir honte de leur métier alors qu’ils devraient en être fiers. C’est pourquoi, chez DomusVi, on tient à revaloriser ces professionnels qui sont au service des personnes âgées en leur proposant de belles conditions de travail et des perspectives d’évolution comme ce fut le cas pour moi », note la directrice arrivée au sein du groupe il y a une douzaine d’années. Cette dernière insiste aussi beaucoup sur l’ouverture de la résidence sur l’extérieur. « On veut faire sortir nos pensionnaires aussi souvent que possible mais également faire entrer des gens au sein de l’établissement pour y amener de la vie. On ne ferme la porte à aucune initiative. » Avec ses standards très élevés à tous les niveaux, la résidence Saint-Jean souhaite s’imposer comme une référence dans la prise en charge de nos aînés.

Renseignements //

Résidence Saint-Jean Agen
9-1 Rue Tapie, 47000 Agen
05 53 48 45 45 www.residencesaintjeanagen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 2 = 4