SU Agen : Manny Edmonds démissionne de son poste d’entraîneur

Le SU Agen LG a annoncé ce lundi la démission de son entraîneur des trois-quarts, Manny Edmonds. Le technicien néo-zélandais a pris sa décision « pour rejoindre sa famille du côté de Perpignan ». L'heure de tirer le bilan pour celui qui quittera les siens après la rencontre face à Nevers.

0 Shares

Le SUA aurait certainement préféré des nouvelles plus rassurantes pour entamer la dernière semaine de l’année. Lundi matin, l’entraîneur des trois-quarts Manny Edmonds a fait part aux joueurs de son choix de quitter le club. Une volonté qui résulterait d’une décision familiale. « Je vis ici seul, sans ma femme et mes trois enfants qui sont restés vivre vers Perpignan et je trouve plus difficile que prévu de ne pas être proche d’eux tous les jours, surtout que j’ai deux filles de 3 et 6 ans. Je sais que pour elles, ce n’est pas facile non plus », avoue l’homme de 45 ans avant d’ajouter que « ma famille et moi étions partis d’Oyonnax pour stabiliser nos enfants dans un endroit sans qu’ils ne me suivent partout. Ma femme a repris son travail à l’éducation nationale. Etant donné qu’elle est de l’académie de Montpellier, elle a été envoyée près de Perpignan, non loin de sa famille. Je pensais simplement pouvoir mieux gérer cette distance. » Le communiqué du SUA LG précise lui que « la direction respecte son choix et accède à sa demande de quitter le club. » Le président Jean-François Fonteneau a précisé que le club trouverait quelqu’un pour le remplacer en temps voulu. « Il pourra être choisi en fonction de la configuration de l’équipe. J’étais personnellement au courant de ses appréhensions depuis quelques jours. Je sentais qu’il n’était pas épanoui et je ne voulais pas cela se propage sur les joueurs. On va trouver un remplaçant mais on se projettera surtout sur la prochaine saison », confirme-t-il.

Un bilan mitigé

Arrivé cet été dans le staff de Bernard Goutta, l’ancien demi d’ouverture avait auparavant entraîné Oyonnax, Toulon, Béziers et Perpignan. C’est d’ailleurs dans le club catalan qu’il avait terminé sa carrière de joueur, sous les ordres de l’actuel manager agenais. Ils avaient également joué cinq ans ensemble, de 2002 à 2007, toujours au sein de l’USAP. A Agen, les résultats de cette alléchante association ont été mitigés, les « Bleu et Blanc » enregistrant pour le moment autant de victoires que de défaites. Le jeu déployé par les hommes de Bernard Goutta et notamment par les arrières, a souvent été critiqué depuis le début de saison. « Le travail d’entraîneur n’est pas simple. Il faut bien plus que six mois pour créer un processus viable. Concevoir un schéma de jeu offensif est bien plus complexe qu’un travail sur la défense. Par moments, j’ai vu certains exemples de tout ce travail se mettre en place sur le terrain, mais pas totalement », précise Manny Edmonds qui compte bien finir le bloc et l’année sur une bonne note avant de prendre du temps pour lui. « Je ne sais pas de quoi l’avenir est fait. Je vais réfléchir à la prochaine étape. Je n’exclus pas le rugby en tout cas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 3