Agen : les espaces de coworking Héméra signent le renouveau de la Banque de France

Un projet pharaonique s'installe depuis peu sur le boulevard de la République. Les anciens locaux de la Banque de France sont en totale reconversion en espaces de coworking. Un complexe aux multiples fonctions signé Héméra qui aura pour mission de redynamiser le centre-ville.

0 Shares

Avec les locaux d’une surface de 1800 m2 du 35 boulevard de la République à Agen, le groupe bordelais Héméra frappe fort dans la préfecture. Inhabitée depuis 2021 et le déménagement de la Banque de France du côté du boulevard Sylvain-Dumon, la bâtisse du début du XXème siècle était en quête d’un nouveau projet. Héméra, société spécialisée dans la transformation de lieux historiques et uniques en espaces de coworking, a décidé de faire de cet édifice agenais son cinquième établissement, après ceux de Bordeaux et de Limoges. Une aubaine pour la municipalité qui « cherchait tant bien que mal à donner une nouvelle vie au bâtiment. On voulait le maintenir dans sa qualité, afin qu’il soit un modèle d’attractivité à Agen », selon Jean Pinasseau, adjoint au maire en charge du défi économique, promotion immobilière et commerciale. Pour Julien Parrou-Duboscq, président et cofondateur du groupe Héméra, Agen fut une évidence : « Nous croyons aux villes moyennes que les grands groupes surveillent de plus en plus pour fuir l’agitation des métropoles. Cet espace est idéal pour notre investissement et pourra profiter à tous les Agenais. » Le lieu est donc actuellement en cours de rénovation pour le transformer de l’intérieur, sans toucher aux éléments historiques de l’institution, tels que les coffres-forts au sous-sol et la gravure « Banque de France » sur la façade.

Une vaste offre

Si la direction d’Héméra compte bien, à terme, « faire bouger le centre-ville », elle proposera d’abord avec ses nouveaux locaux un site pour offrir aux entreprises, aux salariés indépendants et en télétravail, des espaces de travail adaptés à tous leurs besoins, qu’il s’agisse de bureaux privatifs ou partagés, ainsi que des espaces de réunions et d’événements. Ainsi, près de 135 postes de travail répartis sur trois étages seront accessibles. Héméra a aussi choisi de multiplier les espaces partagés avec de nombreux salons, salle de sieste, une cuisine équipée et les deux terrasses extérieures aménagées. « En complément des bureaux, nous proposerons aussi des espaces de restauration pour amener de la vie dans le lieu. Un bar et le Café Héméra ouvriront leurs portes », ajoute Julien Parrou-Duboscq. Implanté dans l’espace central, ce dernier sera accessible aux Agenais et aux gens de passage pour boire un café ou déjeuner avec l’offre de restauration sur place. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30, il sera possible d’y accéder pour travailler avec l’offre working café de 10€ la demi-journée et 16€ la journée entière, et ce, incluant une boisson offerte et le Wi-Fi illimité. Pour ce qui est des espaces de travail accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, Héméra proposera des bureaux privatifs d’une à douze personnes, avec une tarification au mois à partir de 260€, sans demande de garantie ni de caution. Une formule sédentaire mensuelle à hauteur de 250€ par mois et un abonnement mensuel de 99€ pour deux jours de travail par semaine viennent compléter les offres. Cerise sur le gâteau, la totalité des coworkers du futur espace agenais pourront accéder gratuitement aux autres établissements Héméra dans le Sud-Ouest.

Les à-côtés de l’espace coworking.

Pour se différencier de ses concurrents et élargir ses activités au plus grand nombre, Héméra pousse l’aspect « collectif » de ses locaux. Par exemple, la société propose la privatisation d’un étage complet du bâtiment, soit 275 m2, tout en bénéficiant des services et matériels à disposition à l’intérieur de ce dernier. Aussi, un pavillon de 200 m2, profitant d’une entrée indépendante et d’une terrasse extérieure, pourra être loué. Enfin, l’espace central et ses 300 m2, qui accueillent déjà le café Héméra, seront réservables pour recevoir des événements Afin ne pas délaisser les 600m2 de sous-sol, Héméra a pensé à une offre de stockage de vin pour les professionnels et les particuliers au sein même de l’ancienne salle des coffres de la banque. « Cela permet de conserver une trace des précédentes activités du lieu. Il faut profiter de tous les avantages qu’il nous offre », confirme le président. Divers espaces pourraient être aussi aménagés pour recevoir des cours de sport. Enfin, actuellement en pleine recherche d’employés pour gérer le site et les sites de restauration, Héméra accueillera les premiers coworkers sur place le lundi 24 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 + = 40