Agen : Vivian Derc remet la cerise en fête le 3 juin

Il est temps de déguster des cerises dans le centre-ville d’Agen. La Cerise en Fête retrouve les Agenais sur le Boulevard de la République pour sa 6ème édition le 3 juin.

0 Shares

Ce sont des cerises « juteuses et sucrées » qui attendront les agenais le 3 juin. Pour la 6ème année de suite, la Cerise en Fête prend place sur le Boulevard de la République, face aux Galeries Lafayette. Derrière l’initiative se cache Vivian Derc, un producteur de cerises dont la plantation est basée à Dunes. L’arboriculteur proposera une dégustation de ses fruits aux plus gourmands. Chaque passant aura le droit à sa cerise.
Après cela, place à la vente. Il sera possible d’acheter les produits en barquettes de 1kg vendues à « prix producteur ». En terme de variétés, un beau combo sera proposé pour redécouvrir l’univers de ce fruit très apprécié, d’autant plus que Vivian Derc est spécialisé dans la production du met sucré. Sur ses 24 hectares d’arbres fruitiers, 6 sont dédiés à la cerise et 16 variétés différentes sont présentes sur l’exploitation. Le tout est labellisé HVE, c’est à dire Haute Valeur Environnementale. Cette reconnaissance certifie que la cerise est produite dans des conditions de préservation de l‘écosystème. « Le but est de faire découvrir nos produits et de les faire déguster. » Pour l’arboriculteur, l’évènement est important pour le contact qu’il crée entre le producteur et le consommateur. Ils seront quatre à venir à la rencontre des clients samedi. Un événement en partenariat avec quelques boutiques d’Agen : Gant, Calzedonia, La Brioche Gourmande, Martin Delbert mais également Ford Malbet.

Plus de peur que de mal en production

Célébrant le début de la saison, la Cerise en Fête arrive ce premier samedi du mois de juin. « Cette année, le démarrage de la saison n’a pas été incroyable parce qu’il y a eu beaucoup de pluie pendant trois semaines et les cerises étaient gorgées d’eau. Elles avaient donc peu de sucre à cause du manque de soleil ». Avec les beaux jours plus récemment, le producteur est rassuré : il aura de la cerise à proposer. « Nous savons que nous en aurons toujours mais nous ne savons pas ce que nous aurons exactement en terme de variétés ». Vous aurez pourtant de grandes chances de goûter à la Van, la Summit ou bien la Napoléon. La cerise étant un produit qui ne se conserve pas dans le temps, une équipe est chargée de les ramasser la veille pour pouvoir les amener à Agen le lendemain. « La plus grande difficulté reste de ramasser une grande quantité en peu de temps. » C’est un challenge que Vivian Derc est prêt à relever. Le fruit sera directement cueilli puis vendu ou plutôt « cueilli, dégusté puis vendu » en cette journée de fête pour la cerise, comme aime le rappeler producteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 1 =