Agen : l’art de retour au centre-ville avec Stratos

Du 6 juin au 7 octobre, vous pourrez admirer tout le long du boulevard de la république des sculptures monumentales de l’artiste Charles Stratos. Ces 11 œuvres permettront aux Agenais et aux touristes de découvrir ou redécouvrir le centre-ville sous un nouvel angle.

0 Shares

Six ans après, les œuvres de Charles Stratos sont de retour dans le centre-ville agenais. Après le succès rencontré par la première exposition en 2017, la mairie d’Agen décide une nouvelle fois de collaborer avec Stratos pour exposer ses œuvres en ville. En 2017, ses sculptures étaient apparues lors de l’inauguration de la deuxième tranche de piétonnisation du boulevard de la République. Vous pourrez retrouver cette année, 11 œuvres sur un parcours qui démarre de la place du Pin, en passant par la Cathédrale et terminant place Jasmin. Chaque statue est unique et vous pourrez apprendre leurs histoires en flashant un QR code sur leurs socles.

Charles STRATOS, l’artiste du bonheur

Si on devait décrire les œuvres de Stratos en deux mots, ce serait sûrement « bonheur » et « amour ». En effet, Charles Stratos est un amoureux de la vie et il le dit lui-même : « À travers mes personnages, je cherche à peindre le bonheur ». D’origine grecque de par son grand-père qui était aussi tailleur de pierre, il côtoie le monde artistique dès l’âge de 14 ans au sein d’un cabinet d’architecture. Il va commencer sa carrière artistique dans la peinture ou il va utiliser des couleurs vives telles que le rouge, le bleu et le jaune. Recherchant la difficulté, il va se mettre à la sculpture en inox et en bronze. Il choisit de faire des œuvres monumentales, car elles lui permettent d’être exposé en extérieur et notamment dans les villes où il peut faire découvrir son univers à la vue de tous les passants. Contrairement à ses peintures colorées, ses sculptures quant à elles sont seulement grises. L’artiste explique son choix de l’inox monochrome du fait des propriétés du matériau à ne pas rouiller et donc à durer dans le temps. L’inox est aussi résistant à la pluie ce qui lui permet d’exposer ses œuvres en extérieur.

Le vernissage galerie Graal

Le vendredi 9 juin aurait dû se dérouler une déambulation dans la ville suivant le trajet des 11 statues, mais la météo pluvieuse a empêché cette dernière. Finalement, seul le vernissage a eu lieu à 15 h à la galerie Graal au Pin. La galerie est familière des travaux de Stratos, car elle accueille ses œuvres depuis plus de 20 ans. La cérémonie a débuté avec quelques mots de remerciement et d’explication sur l’exposition par Clémence Brandolin-Robert, 1re Adjointe au Maire et Myriam Peslier, Directrice de la Galerie GRAAL qui a qualifié l’exposition « d’empreinte de bienveillance ». Puis Charles Stratos a pris la parole, il explique qu’il a voulu célébrer les valeurs de « l’amour, la tendresse et la famille » à travers ces sculptures. Il a ensuite fait part des messages qu’il recevait sur les réseaux sociaux. Pour lui, c’est ce genre d’attention qui le pousse à continuer de produire son art. Ce discours, s’est achevé par une remise de tote-bag avec des cadeaux à l’intérieur de la part de la mairie d’Agen à Mr. Stratos et Mme. Peslier. Pour conclure la cérémonie, 6 élèves de la classe CHAM (Classe à Horaires Aménagés en Musique) au Collège Ducos du Hauron, ont interprété chacun leur tour 5 chansons différentes accompagnés par leur professeure au piano.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

92 − = 82