Le Lot-et-Garonne continue de séduire les touristes pour cette saison 2023

Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux à choisir de passer leurs vacances en Lot-et-Garonne. En couple, entre amis ou en familles, d'ici ou d'ailleurs, ils sont déjà bien là à mi-parcours de la saison touristique et tous les indicateurs sont au vert.

0 Shares

Châteaux, musées, villages médiévaux, parcs animaliers ou parc d’attractions… Le Lot-et-Garonne est un territoire qui sait se révéler attractif pour les touristes français comme étrangers. L’an passé, malgré une sortie de Covid et une période caniculaire longue, le département avait observé une bonne voire très bonne saison touristique selon les endroits. On parlait même de records de fréquentation sur certains sites. Qu’en est-il pour 2023 ? A peine au début de l’été, les réservations étaient déjà en hausse de 5 % à l’échelle nationale sur toute la saison par rapport à la même période l’année en 2022 selon une enquête du ministère du Tourisme. Alors que la saison est désormais bien amorcée et que les professionnels du tourisme sont rentrés dans le fameux rush du 15 juillet au 15 août, comment se porte la saison touristique en Lot-et-Garonne ?

Les parcs à thèmes, stars touristiques locales

Toboggans, piscines à vagues, grand huit, accrobranche, tigres, aras, zèbres, paons ou encore grottes… Le département peut s’enorgueillir d’une offre en parc à thème diversifiée. Des parcs qui ont toujours le vent en poupe pour cette saison estivale 2023. Du côté du parc Happy Forest, on constatait déjà un très bon début de saison à la fin juin. « La saison a plutôt très bien commencé », confiait Olivier Tabanon dans nos colonnes. « Ça explose, on continue de progresser tous les ans ». Du côté de Walygator et d’Aqualand, les deux mastodontes du tourisme lot-et-garonnais, la saison s’est-elle aussi bien amorcée comme l’explique Sylvain Chatain, gérant des parcs. « Le début de saison est bon, sur les deux parcs. On est toujours en légère progression. » Néanmoins, les touristes se révèlent plus frileux que la saison passée sur un certain point. « Ce qu’on relève vraiment cette année, c’est que les gens font beaucoup plus attention à leur portefeuille, qu’il s’agisse de produits en boutique de souvenirs ou même en restauration sur place. » « Nous avons bien démarré », acquiesce Aïno Repacci, directrice de l’office Destination Agen. « On est sur la même dynamique que 2022 avec un vrai démarrage ressenti au départ des vacances d’été. On sent qu’il y a un avant et un après. Cela annonce une belle saison. » Pour l’instant, l’office de tourisme agenais n’a pas encore attaqué son rush touristique, qui se situe entre la dernière semaine de juillet et les deux dernières semaines d’août. « Cette année ce qu’on peut souligner, c’est que nous avons légèrement plus de couples que de familles. De même, cette année, on remarque beaucoup d’Agenais qui viennent se renseigner pour des amis ou de la famille qui passent les vacances chez eux. »

Toujours du succès auprès des touristes étrangers

Du côté des visiteurs, le retour des touristes étrangers en 2022 se confirme en 2023. « Au niveau de la fréquentation des touristes étrangers, nous sommes sur une tendance similaire à 2022 où on avait observé leur retour », analyse Sylvain Chatain. « Ils sont toujours là cette saison », continue Aïno Repacci « et c’est à chaque fois chouette de les retrouver. » Miles et Judith sont des habitués du Lotet-Garonne. Professeurs d’histoire en Angleterre, tous les deux, ils viennent fréquemment passer leur été dans la région. « C’est toujours un coin très agréable. Depuis qu’on vient, c’est une des rares années où l’on n’a pas trop chaud », témoigne Judith, originaire du Surrey. Pour Miles, ce qui le séduit dans le 47, c’est le nombre non-négligeable de lieux touristiques. « On a eu l’occasion de faire les petits villages sur les hauteurs comme Tournon ou Penne et surtout les châteaux, Bonaguil, le château de Nérac… Chaque fois que nous venons, on essaie de faire le tour d’un coin différent. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 + = 53