Rugby : le SUA veut se faire entendre en dehors de ses terres

Au sortir du match contre Mont-de-Marsan vendredi dernier, le SUA LG a retrouvé le top six de Pro D2, tout en conservant son invincibilité à domicile. Toutefois, il devra trouver son rythme à l'extérieur contre Rouen jeudi à 19h.

0 Shares

Alors que le SUA espérait que la correction récoltée contre Provence « soit un accident survenu suite à une mauvaise préparation et des changements inattendus dans l’équipe », la rencontre face à Mont-de-Marsan la semaine dernière a remis les Agenais dans l’avancée, du moins pour le moment. Ce n’était pas une victoire resplendissante, mais une victoire tout de même dans un derby, face à un ancien demi-finaliste de la Pro D2 il y a encore quatre mois. Bien que Mont-de-Marsan démarre avec difficulté la saison, voir le SUA se défaire tour à tour à Armandie de Brive et des Landais n’était pas non plus le plus évident des paris. Vendredi soir, après s’être causé une frayeur d’entrée de jeu, le SUA a d’abord pris le large au score sur des essais de Sosene-Feagai et d’Iban Etcheverry, avant de compter sur la botte de Thomas Vincent pour maintenir à (courte) distance les Montois jusqu’au coup de sifflet final (20-17). « Mont-de-Marsan est une solide équipe qui à l’habitude top six du championnat et se doit de le jouer. Notre victoire n’était pas anodine, l’état d’esprit était là. J’ai des compétiteurs qui gagnent en expérience lors de ces succès », commente le manager suaviste Bernard Goutta.

« Corriger nos manques et soigner le détail »

Reconquérir Armandie étaient clairement les mots d’ordre affichés à l’aube de cette saison 2023/2024. Pour le moment, la tâche est maintenue mais l’inconnu du niveau agenais à l’extérieur reste au goût du jour. Comment le staff établira la prochaine feuille de match, compte tenu du fait qu’il faudra enchaîner cinq jours après Rouen, avec la réception de Nevers le 12 septembre pour clôturer le premier bloc de la saison. Au vu du nombre de blessés, Bernard Goutta pourra-t-il déployer deux équipes similaires en moins d’une semaine ? Pour l’intéressé, pas question de lésiner pour autant sur la prochaine échéance. « Maintenant que nous sommes dans les six premiers du championnat, il est nécessaire d’y rester, c’est ce que pourrait nous apporter une victoire contre Rouen, juste avant de faire la bascule contre Nevers et défendre notre territoire. » Face à Provence, Agen s’était vu être dominé dans toutes les facettes du jeu. Alors pendant qu’à Armandie, le SUA prône l’ambition et le jeu, qu’en est-il à l’extérieur ? « Il faudra une très bonne construction de match afin de se sortir de la pression qu’exerce cette équipe de Rouen sur le jeu au pied. En plus, nous avons été en difficulté contre Mont-de-Marsan sur le jeu au pied haut et les Normands vont certainement accentuer leur jeu là-dessus, prédit le manager catalan. On a tout intérêt à corriger nos manques et soigner le détail ». L’an passé, les lot-et-garonnais avaient trouvé la méthode pour venir à bout de Rouen à l’aller, comme au retour. A voir maintenant, si la bonne série continuera dans ce sens.

Vie de groupe :

Une alerte au tendon d’Achille pour Vincent Farré

En 2023, le SUA s’est vu privé de son capitaine à maintes reprises et la nouvelle saison ne semble pas avoir révolutionné le phénomène. Déjà absent des matchs de pré-saison,Vincent Farré s’est vu obligé de déclarer un forfait de dernière minute pour le match contre Mont-de-Marsan. Vendredi matin, « il a ressenti une grosse douleur au tendon d’Achille, certainement due à une surcharge de travail sur cette zone du corps », précisait le manager. Des tests ont été passés ce lundi après-midi pour évaluer la nature de la blessure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 2 =