E-Way Adventure : une dose d’adrénaline pour découvrir le Lot-et-Garonne

L'entreprise fondée par Bruno Aleman vient de fêter son premier anniversaire. E-Way Adventure, ce sont des excursions et visites à bord d'étonnants véhicules électriques pour découvrir les merveilles des quatre coins du département. Une petite pépite pour le « slow tourisme » local.

0 Shares

Trottinettes électriques tout terrain, skate-cross, monoroue… des appellations d’EDPM (Engin de déplacement personnel) qui commencent à se démocratiser dans l’imaginaire collectif, mais peut-être pas encore dans les faits. Pourtant, c’est avec eux que Bruno Aleman a trouvé l’originalité qu’il fallait pour compléter l’offre de ce qu’il a nommé il y a plus d’un an E-Way Adventure.

Car, amoureux de ce Lot-et-Garonne dont il est natif, Bruno était bien tenté de lui donner meilleure visibilité en innovant quelque peu par rapport au tourisme classique. Avec sa société l’Agenais d’origine propose notamment des excursions conçues à 100% par sa personne, selon ses connaissances du territoire qu’il sillonne depuis tant d’années. : « Je voulais amener ma plus-value dans toute cette expérience, emmener les participants là où même un Lot-et-Garonnais ne penserait pas à se rendre, des endroits magnifiques dont on ne parle pas assez. Ce département est fantastique et je pense qu’il n’a pas encore la place qu’il mérite dans le tourisme français. Il a besoin qu’on lui donne une véritable exposition », assume-t-il.

14 excursions proposées

Pour l’heure, vous avez le choix entre 14 circuits qui vous emmèneront traverser les incontournables du département, des Landes de Gascogne jusqu’à la bastide de Puymirol, en passant par les multiples châteaux en Albret. Des excursions qui s’engagent totalement dans cette nouvelle vague de « slow tourisme », un tourisme où l’on prend son temps, où l’on redécouvre la diversité des paysages, mais aussi son patrimoine local, historique, culturel et gastronomique. A chaque parcours sont associés des arrêts pour visiter et faire un brin de culture. Et c’est là que Bruno, qui encadre chaque excursion, se mue en guide touristique. Aussi, comment ne pas associer le patrimoine gastronomique du 47 aux programmes des parcours ? E-Way Adventure a voulu penser à tout. Par exemple, sur le circuit traversant Penne-d’Agenais, « retracer l’histoire de la truffe avec, entre autres, une dégustation, sera de mise. » Même son de cloche à quelques encablures, du côté de Tournon-d’Agenais, où, « dans ce circuit, les participants seront amenés à la rencontre d’un producteur de safran, suivie d’une dégustation de vins du Tsar, des produits toujours aussi locaux. » (A noter que les différentes excursions sont à retrouver en détail sur le site web de la société). En duo, en groupe bien plus garni ou pour un séminaire d’entreprise, Bruno et son équipe s’adaptent aux publics, autant par rapport à l’âge des participants, que pour leur nombre, attentes et expériences sur ces véhicules.

Les véhicules, un grand « plus » à l’expérience

Vous l’aurez bien compris, à ces parcours itinérants en 47 se rajoute la présence de véhicules électriques et dans ce cas précis, on parle de trottinettes électriques tout-terrain, aussi adéquates pour filer le long des sentiers de campagne, que pour grimper au sommet du coteau de l’Ermitage d’Agen ou dans la cité de Penne-d’Agenais. Ces trottinettes, ce sont les stars d’E-Way Adventure, simples d’utilisation et maîtrisables en quelques minutes. Si l’entreprise en possède 18, le chiffre peut rapidement monter à 50 en cas de besoin.

Et pour les plus craintifs, Bruno Aleman reste aux côtés des participants pour leur apprendre et les encadrer. « Avant le début d’un parcours, on commence par une grosse séance de briefing pour ne pas laisser partir les participants en insécurité et généralement, après dix minutes de prise en main, la trottinette électrique n’a presque plus de secret pour son utilisateur. Dans tous les cas, l’engin ne peut pas dépasser les 25 km/h, c’est largement suffisant pour s’offrir une dose d’adrénaline tout en profitant aisément des parcours avec les 50 km d’autonomie », rassure le fondateur d’E-Way Adventure.

Le développement va bon train

Depuis sa création il y a maintenant plus d’un an, l’entreprise vit de beaux jours : « On n’a pas encore commencé la saison que nous sommes déjà à plus de 450 réservations », dévoile le fondateur. Et ce n’est pas qu’auprès du public que la société s’est démarquée. Offices de tourisme et centre de loisirs s’inscrivent déjà dans la boucle. C’est dans ces derniers édifices que Bruno propose des initiations et cours aux plus jeunes sur ces EDPM. Des initiations simples qui sont tout aussi bien accessibles au grand public.

Une belle évolution en un an d’activité, mais Bruno Aleman n’en reste pas là et pense déjà au développement. « La pratique de ces véhicules n’est, sur le domaine public, possible qu’à partir de 14 ans. Aujourd’hui, j’aimerais développer une activité qui soit possible dès l’âge de 8 ans avec du matériel adapté sur l’Agenais. » Alors, allez-vous vous laisser tenter par l’expérience E-Way Adventure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − = 59