Villeneuve veut remettre la citoyenneté au centre des débats

Villeneuve Citoyenne, troisième du nom, une édition toute particulière pour la ville puisqu'elle traitera notamment du devoir de mémoire et d'autres thématiques pour faire de vous le citoyen de demain.

0 Shares

« Fédérer les Villeneuvois de tous âges et créer du lien », tel est l’objectif annoncé pour la troisième édition de la semaine de la citoyenneté villeneuvoise. Déjà, à la même époque en 2023, l’événement avait permis de traiter des sujets sociétaux comme la tolérance, l’engagement citoyen, l’Europe et les valeurs républicaines, sous divers ateliers et rendez-vous. La Ville poursuit ses actions en faveur du développement d’une culture citoyenne, avec pour objectif cette année : le mieux vivre ensemble. Du 27 mai au 2 juin, elle va ainsi proposer tout un programme d’actions de sensibilisation dédié aux scolaires, aux jeunes, et à tous les publics, riche en échanges sur les objectifs liés au développement durable, des bonnes pratiques en matière de civisme et de respect du cadre de vie, et de la transmission de la mémoire, en lien notamment avec la programmation des « Saisons de la mémoire ».

Une semaine divisée en quatre temps

Pour ponctuer cette semaine qui s’annonce bien complète (programme complet à retrouver sur le site de la Ville), quatre rendez-vous viennent remplir ce programme. A commencer le 27 mai par la présentation de sujets inscrits dans l’Agenda 2030 sur les défis du développement durable, par des élèves de trois classes de premières professionnelles du lycée polyvalent Lot-et-Bastides, candidats au concours d’éloquence régional Exp’Ose. Celui-ci se traduit sous la forme d’un projet d’éducation citoyen mondial, par le biais d’un concours d’éloquence sur le thème du développement durable. L’occasion pour eux de développer leurs connaissances sur les enjeux de développement social, alimentaire, économique, environnemental, culturel, éducatif, du monde contemporain. L’occasion aussi d’approfondir leurs réflexions, développer leur esprit critique, et d’apprendre à convaincre devant leurs professeurs, leurs pairs, les classes de seconde, le grand public.

La marche de la mémoire

Outre d’autres événements qui permettront de travailler sur le devoir de mémoire et l’histoire méconnue des résistants d’Eysses, la semaine de la citoyenneté se poursuivra le 31 mai au Centre culturel, avec une matinée d’ateliers participatifs autour de la lutte contre les incivilités pour les conseillers de quartier et les élus municipaux référents, suivie d’un grand pique-nique citoyen, le 1er juin à Rogé. Enfin, dans le cadre des Saisons de la mémoire, la Ville propose à tous les habitants de rendre hommage aux 1200 prisonniers d’Eysses déportés le 30 mai 1944 de la gare de Penne-d’Agenais au camp de concentration de Dachau. Ainsi, une marche de la mémoire reliera le centre de détention d’Eysses au Wagon du souvenir de Penne-d’Agenais, le 2 juin. Le départ sera donné à 8h50 pour une arrivée à destination vers 12h pour l’ouverture exceptionnelle du musée du Wagon du Souvenir. La Marche de la Mémoire s’achèvera par un hommage rendu aux victimes de la déportation en textes,chant et violon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5