Villeneuve-sur-Lot : Urban Talent, un hommage à la culture urbaine et ses prodiges

Pour rendre hommage à la culture urbaine et ses talents, la Ville a programmé la deuxième édition d'Urban'Talent » pour le samedi 15 juin. Performances, démonstrations et battles sont notamment prévues.

0 Shares

Villeneuve-sur-Lot est habituée depuis bien des années à voir débarquer en ville une série de battles de hip-hop qui ont déjà connu le succès au vu du niveau international et du spectacle proposés. Pour prolonger ce moment fort autour d’un événement plus complet, toujours à destination des jeunes de la ville, Urban’Talent est né l’année dernière. Faire la part belle aux talents de la jeunesse villeneuvoise, tel est le leitmotiv de cette soirée.

Ainsi, le samedi 15 juin 2024, les Villeneuvois sont invités à participer à l’événement au parc Saint-Cyr. Cette manifestation sera l’occasion de profiter d’un spectacle de très haut niveau avec la 7e édition du battle international de hip-hop. De 18 h 45 à 19 h, la soirée s’ouvrira sur une démonstration de parkour proposée par l’association JLRV, le club de gymnastique de Villeneuve-sur-Lot. Cette démonstration promet cascades, franchissements d’obstacles et sauts, pour faire frissonner le public amateur de sensations fortes.

Ensuite, de 19h à 20h, un show musical mettant en lumière des talents locaux réunira cinq jeunes artistes : Zydoo, Artcoeur, Amtam, Zylow et Darlan. Sur scène, ils s’exprimeront en musique, dans le leur style de prédilection, que ce soit le rap mélancolique, conscient, engagé, festif ou encore le ragga dancehall. Tous Villeneuvois, ces amateurs s’entraînent sans relâche au studio d’enregistrement du centre culturel pour donner le meilleur d’eux-mêmes le jour J.

Des battles de très haut niveau

Enfin, la soirée se clôturera par la Battle international de hip-hop de 20 h à 23 h 30. Cette année, pour sa 7e édition, le grand battle de Villeneuve-sur-Lot réunit huit équipes internationales (Brésil, la Réunion, Vénézuela, Îles Canaries, Japon, Guinée et quatre coins de France), composées chacune de deux danseurs break (danse au sol). Elles s’affronteront sur scène devant un jury professionnel composé de trois personnes, dont le Lyonnais Salim, vice-champion du monde de breakdance, pour remporter le « money price de 600 € ». Entre chaque phase, le battle sera ponctué des chorégraphies des participants de l’atelier municipal hip-hop du centre culturel. Les enfants, âgés de 6 à 13 ans, introduiront les quarts de finale, suivis de l’atelier break avant les demi-finales, puis des adolescents et des adultes avant la grande finale du battle. Pendant le spectacle, deux graffeurs du groupe Streetarterie créeront une œuvre en direct à l’arrière de la scène, faisant du graffiti tout au long de l’événement, couronné par un effet pyrotechnique final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 2